SOS envahisseurs

Ma maison

Comment se débarrasser des souris ?

Comment lutter contre les souris

Grise, blanche, brune ou même verte qui courait dans l’herbe… Une souris, c’est mignon ! Sauf quand elles sont très nombreuses et non domestiquées en animal de compagnie…

 

Bien connaître la souris

Loin de la souris d’élevage blanche, la souris domestique ou commune (Mus musculus) est de couleur grise à brunâtre, c’est un mammifère diurne. Sa taille varie de 10 à 20 cm de la tête à la queue et la queue fait exactement la longueur de la tête et du corps additionnés, pour un poids adulte n’excédant pas 20g.

Malgré ses grands yeux, la petite bête à une très mauvaise vue et du coup son odorat, son ouïe et son sens du touché sont, eux, très développés.

Une femelle, dans des conditions optimales, peut engendrer 40 bébés par an !

La souris est un des plus vieux mammifères présent sur Terre, elle y est depuis plus de  65 millions d’années. Et pour cause, son mode d’adaptation mais aussi de reproduction sont d’une grande efficacité. En effet, une femelle, dans des conditions optimales, peut engendrer 40 bébés par an !

Il faut dire qu’elle les porte seulement pendant une vingtaine de jours, qu’elle peut reproduire de nouveau 4 jours après l’accouchement, qu’elle peut donner naissance toute l’année et qu’elle est apte à devenir ‘maman’ à l’âge de 45 jours !

La lutte contre les rongeurs

Les bébés sont actifs dès leur 3ème semaine de vie et sont donc prêts à devenir ‘parents’ seulement 3 semaines après !

Les nids des souris mesurent généralement 13 cm de diamètre et sont faits de matériaux souples dans des endroits cachés et isolés de préférence.

Ses goûts alimentaires se portent, certes, facilement sur les céréales mais la bestiole reste tout de même omnivore car elle aime bouloter des aliments d’origine animale.

 

Le rôle de la souris dans la nature

Comme tout être vivant sur notre planète, la souris fait partie de la grande chaîne alimentaire et du coup, joue aussi un rôle important dans les écosystèmes.

Dans cette chaîne alimentaire, la souris est un met fort apprécié de très nombreux prédateurs carnivores comme les reptiles, les rapaces, les renards, les loups… La souris, elle, va ingurgiter des insectes et des escargots, régulant ainsi naturellement l’équilibre de la biodiversité.

Sinon, depuis son habitat naturel, ce petit mammifère aide aussi à aérer le sol en le fouillant inlassablement pour trouver sa pitance quotidienne.

 

Les signes de présence de la souris

T’es là ou t’es pas là ? On veut bien reconnaître son utilité à l’extérieur… Mais l’avoir à domicile ne fait jamais l’unanimité.

Comment être sûr de sa présence ?

Certes, la souris ingurgite seulement 3g de nourriture et une petite quantité d'eau par jour mais ses excréments sont nombreux, car elle produit 50 à 100 crottes quotidiennement ! Son urine est fluorescente lorsqu’elle est éclairée à l’ultraviolet. Ses petits crissements sont tout à fait audibles à l’oreille humaine, on dit qu’elle ‘chicote’ ou ‘couine’.

Son rayon d’action est de 3 à 9 mètres au départ de son nid, elle est capable de grimper et de sauter à plus de 30 cm de sa position… Mais elle va tout de même préférer se rapprocher de ses aliments préférés, ceux à disposition dans nos habitations comme le pain, la farine, le riz, le chocolat, les gâteaux, les fruits, les céréales, les  graines et aussi les aliments de nos animaux domestiques !

Les risques sanitaires et autres ...

Le petit souci, qui n’est pas des moindres, c’est que l’animal, s’il venait à souiller nos denrées de son urine ou de ses excréments, pourrait nous transmettre des maladies graves et différents pathogènes.

Il y aussi sa morsure, ou encore les tiques, puces et autres acariens que les souris véhiculent.

Luttez contre les souris

Mais ce n’est pas tout, car ce petit rongeur peut contribuer à déclencher des incendies en endommageant les fils électriques de nos habitations.

 

La lutte contre les souris

Bref, la cohabitation n’est pas souhaitable et pas souhaitée !

Alors, votre mission… si vous l’acceptez, est de tout mettre en œuvre pour ne pas faciliter l’accès de votre maison à ces indésirables.

Dans un premier temps, une inspection à l’extérieur est primordiale et elle consiste surtout à reboucher les moindres ouvertures de plus de 0,6 cm de diamètre de votre domicile.

Un chat… C’est bien un chat… C’est une arme efficace !

Luttez contre les souris

Sinon, à la maison, placez vos aliments dans des boites robustes, pratiquez une bonne gestion des déchets afin de réduire les sources de nourriture et ne laissez pas de contenants qui pourraient leur servir de nid.

Si vous constatez leur présence, n’hésitez pas à utiliser des pièges anti-nuisibles ou des appâts à souris pour les éradiquer définitivement. Pour vous aider dans le choix des moyens de lutte contre les souris, retrouvez notre diagnostic rongeurs. 

La Musophobie, c’est la peur panique des souris, et finalement c’est bien, car il est vraiment préférable de tout faire pour éviter d’avoir Mus musculus à domicile !

pdf

chronique de
mon jardin

Découvrez notre outil pour suivre votre jardin simplement

mon espace
  • Je réalise le calendrier de mon jardin

  • Je joue et je gagne des cadeaux

  • Et pleins d'autres nouveaux services à venir

La pause jardin vous propose ses inspirations

SOS plantes malades

Diagnostic insectes et maladies du jardin

Testez-vous

Quel jardinier êtes-vous?

Répondez à nos questions pour découvrir votre profil...