Un jardin bien protégé

Mon jardin

La Bouillie Bordelaise, un traitement efficace dans son jardin

La Bouillie Bordelaise, un traitement efficace dans son jardin

On lui confère un peu près toutes les qualités sur bien des sujets, mais la Bouillie Bordelaise est tout de même plus efficace quand elle est utilisée à bon escient !

 

Bouillie Bordelaise, c’est moi BB

La bouillie bordelaise, ce composé de sulfate de cuivre additionné de chaux et qui contient du cuivre métal, se trouve sous la forme d'une poudre ou micro-granulés de couleur bleu turquoise à diluer pour une utilisation en pulvérisation.

C’est un procédé très ancien qui reste d’actualité en ce qui concerne le traitement des maladies cryptogamiques, ces champignons microscopiques. La bouillie bordelaise est utilisable en agriculture biologique, même si elle reste un composé de cuivre qu’il est préférable, tout de même, d’utiliser avec modération et pas à tous les vents.

Comment fonctionne-t-elle ?

La bouillie bordelaise doit son efficacité antifongique essentiellement au cuivre dont elle est issue car il stoppe la germination des spores des champignons, limite la prolifération de certaines bactéries en plus d’être toxique pour les algues !  

Par contre, la bouillie bordelaise est tout à fait inefficace contre les insectes ravageurs et les araignées qui, certes, pourraient décrochés un rôle dans le prochain long métrage des Schtroumpfs étant repeints en bleu, mais resteraient tout aussi actifs !

La bouillie bordelaise, un traitement efficace dans son jardin

La bouille bordelaise s’utilise aussi bien en préventif qu’en curatif. On l’utilise le plus souvent sur les maladies du potager et des arbres fruitiers : la tavelure et le chancre du pommier et du poirier, la gommose des arbres à noyaux comme le cerisier, le mildiou des tomates, de la vigne et des pommes de terre, la cloque du pêcher, la moniliose ou encore l’oïdium.

Comme tout produit de traitement, elle doit être utilisée en respectant les dosages prescrits car le cuivre reste toxique et peut causer des brûlures sur le feuillage des végétaux, voir polluer les sols.

Comment bien utiliser la bouillie bordelaise ?

Il y a quelques questions simples à se poser avant l’utilisation de la bouillie bordelaise afin d’être sûr d’employer le bon produit de traitement.

Champignons ou pas, la reconnaissance des maladies est importante dans l’application des bons remèdes.

Tavelure (pommier, poirier) 

Les fruits se crevassent et se couvrent d'un feutrage brun.

Chancre (pommier, poirier, cerisiers) 

Il apparaît une nécrose au niveau de l'écorce, du tronc ou des branches.

Gommose (arbres à noyaux) 

Ecoulement d’une gomme épaisse de couleur ambre sur l'écorce du tronc ou des branches charpentières.

Mildiou (tomates, vigne, pommes de terre) 

Les tiges et les feuilles deviennent noires avec, au final, une forte odeur de pourrissement.

Cloque du pêcher (pêcher, nectarinier, brugnonier, abricotier, amandier)

Le feuillage se tord, se boursouffle et se colore de rouge puis tombe.

Moniliose (arbres à pépins et noyaux)

Présence de tâches brunes concentriques avec des petites pustules blanchâtres sur les fruits.

La moniliose des arbres fruitiers

Oïdium (cucurbitacées, rosiers) 

La ‘maladie du blanc’ laisse apparaître un feutrage blanc farineux sur les feuilles et les tiges.

Comment traiter les maladies en préventif ? 

C’est surtout recommandé sur les arbres fruitiers, sur les tomates si elles ne sont pas en serre et les pommes de terre. En préventif sur les arbres et arbustes fruitiers, la pulvérisation de la bouillie bordelaise se fait à l’automne, à la chute des feuilles et au printemps, lors de l’apparition des bourgeons. Sur les tomates, dès leur installation. Sur les pommes de terre, lorsque les feuilles et les tiges sortent de la butte de terre ou de paillage.

Quand traiter à la bouillie bordelaise ?

Lorsque le constant de la présence du champignon est établit, il est nécessaire de traiter le plus rapidement possible surtout lorsque la plante est très atteinte, car quand le champignon a profondément envahi les tissus du végétal, la situation est quasi perdue !

Quand traiter à la bouillie bordelaise ?

Quel est le bon dosage ? 

Suivez bien les instructions préconisées sur le produit. Le sous-dosage peut rendre le traitement inefficace et le surdosage peut entrainer des brûlures, ce qui aurait aussi comme résultat une efficacité réduite. Si lors de votre pulvérisation, il se forme des gouttes bleues au bout des feuilles, vous êtes en surdosage et vous risquez une pollution du sol.

Quelles sont les  conditions météo favorables pour la pulvérisation ? 

Il est préférable d’avoir un temps pas trop chaud, au risque de brûler le feuillage. Non pluvieux, pour éviter le lessivage du produit, et pas non plus trop venteux, pour bien viser le végétal ciblé.

En clair, la bouillie bordelaise est bien un fongicide utilisable contre les champignons et quelques bactéries ! Ce n’est pas un insecticide, pas un insectifuge, ni un fortifiant, ni un remède à tous les maux et toutes les maladies au jardin. Sauf peut être dans le monde de fiction des Na’vi dans Avatar… Mais là, il s’agit d’une autre histoire…

Motte Roland

Par Roland Motte

Expert Jardinier-créateur Roland intervient dans les métiers du jardin depuis plus de 30 ans

pdf

chronique de
mon jardin

Découvrez notre outil pour suivre votre jardin simplement

mon espace
  • Je réalise le calendrier de mon jardin

  • Je joue et je gagne des cadeaux

  • Et pleins d'autres nouveaux services à venir

La pause jardin vous propose ses inspirations

SOS plantes malades

Diagnostic insectes et maladies du jardin

Testez-vous

Quel jardinier êtes-vous?

Répondez à nos questions pour découvrir votre profil...