La moniliose du cerisier, conseils et traitements

Communément appelée ‘Moniliose du Cerisier’, cette maladie "la moniliose" se retrouve sur tous les fruits à noyaux mais aussi sur ceux à pépins !

 

C’est quoi cette maladie ?

C’est une maladie cryptogamique, donc nous sommes en présence du développement d’un champignon microscopique qui attaque exclusivement les fruits en les faisant pourrir.

Cette maladie est très reconnaissable car les fruits présentent des taches brunes et circulaires qui produisent des pustules blanchâtres formant des cercles concentriques. Les fruits contaminés se dessèchent, se ramollissent, se momifient et pourrissent complètement tout en restant sur les branches.

 

Comment  se développe la moniliose ?

C’est un champignon (Monilinia fructigena) dont les spores sont dispersées par le vent ou par des insectes.

La contamination se fait au niveau des blessures causées par les insectes et les oiseaux sur les fruits (notamment les cerises), mais aussi par contact entre fruits sains et contaminés, et bien sûr, par l’excès d’humidité…  Et oui, c’est un champignon, l’humidité, c’est son terrain privilégié et la période à risque se situe entre mai et aout, surtout quand la météo est à la pluie.

Une fois présent, le champignon se conserve et peut donc hiverner sur les branches, les feuilles, les fruits momifiés en toute tranquillité.

 

Quels sont les traitements contre la maladie du cerisier ?

 

Les dégâts sont en général faibles mais les fruits contaminés ne sont pas consommables. Pour maîtriser le champignon, le maître mot est la prévention !

En amont, et si possible, choisissez des variétés originaires de  la région, elles sont, de manière globale, mieux adaptées et donc moins fragiles.

Lorsque votre végétal est installé, gardez-le en forme !  En automne, utilisez un paillage au pied pour le protéger des gelées, apportez du compost et des nutriments naturels. Plus votre fruitier est fort, plus il sera vigoureux face à la maladie en refaisant de nouvelles feuilles. 

Un traitement préventif contre la maladie du cerisier peut être effectué, privilégiez un produit fongicide (anti-champignons) utilisable en agriculture biologique, c’est le cas de la bouillie bordelaise ou la décoction de prêle. Les pulvérisations se pratiquent à l’automne et au printemps.

La gestion des fruits est conseillée : pratiquez une sélection en retirant des fruits de façon à ce qu’ils ne se touchent pas entre eux car cela favorise la propagation du champignon.

En traitement curatif, lorsque la maladie est présente, supprimez tous les fruits  et les feuilles malades, ceci permet d’interrompre le cycle de développement de la Moniliose. Si vous constatez des blessures sur l’arbre,  utilisez un mastic cicatrisant immédiatement.

 

Avoir ses propres fruits, quel bonheur ! Alors on veille aux champignons… surtout ceux qu’on ne voit pas…

Motte Roland

Par Roland Motte

Expert Jardinier-créateur Roland intervient dans les métiers du jardin depuis plus de 30 ans