Comment utiliser le soufre au jardin ?

Produit naturel connu et reconnu depuis l’Antiquité, le soufre est utilisé pour le jardinage au naturel. Mais, finalement, on en fait quoi ?

 

D’où vient-il ?

Le soufre ou ‘soufre natif’ est un minéral naturel non métallique composant l’écorce terrestre. On le trouve à travers le monde dans différentes mines de soufre, il peut être d'origine sédimentaire récolté à basse température, c’est la majorité du soufre exploité dans le monde, mais aussi d’origine volcanique, traité à haute température.

Les plus beaux cristaux de soufre proviennent de Sicile, des USA et de Chine mais aussi de France où de beaux spécimens sont extraits des Pyrénées !
 

A quoi sert le soufre au jardin ?

Le soufre utilisé au jardin est celui que l'on trouve donc dans les roches. C’est un produit naturel que l’on utilise pour lutter contre les maladies cryptogamiques, différents champignons microscopiques bien connus. Le soufre est principalement utilisé en traitement préventif et curatif contre l’oïdium et la tavelure et l’érinose des cultures fruitières, potagères, de la vigne et des rosiers. Une fois pulvérisé sur les végétaux, le soufre se transforme en vapeurs chargées de particules soufrées qui enveloppent le végétal visé. Ces particules sont alors absorbées par les champignons microscopiques (les maladies) qui meurent inexorablement.

Pour améliorer l’efficacité du soufre, il est préférable de l’utiliser lorsque la température est au-dessus de 18°C et par temps clair, le soufre dégage alors 5 fois plus de vapeurs soufrées donc plus de résultat. L'efficacité d'une application de soufre est d'environ une semaine et il a très peu d'activité résiduelle.

 

Mais ce n’est pas tout… Le soufre est aussi un excellent répulsif contre les punaises et les fourmis, en plus d’éliminer certains acariens nuisibles comme les araignées rouges, par exemple ! 

 

Il est bon pour la culture de mes légumes et de mes fruits ?

Le soufre est un oligo-élément important, il est nécessaire à la croissance des légumes et des légumes verts en particulier. Il fait partie des éléments fertilisants des plantes et une carence en soufre se traduit par le jaunissement des feuilles. On l’utilise aussi en amendement, épandu, il acidifie le sol.

 

Toutefois, prévoyez les récoltes de vos légumes et de vos fruits, ou encore vos mises en conserve au plus tôt une semaine après le dernier traitement, quand le soufre aura fini son action.

 

Comme tous les produits naturels utilisables au jardin, respectez bien les consignes d’utilisation et les dosages recommandés, car quand il y en a trop, et ben, c’est trop… Et tout excès n’est jamais bon !

 

Motte Roland

Par Roland Motte

Expert Jardinier-créateur Roland intervient dans les métiers du jardin depuis plus de 30 ans