Jardin pratique

La cabane à hérisson

Vivre au jardin

La cabane à hérisson

Quand j’étais petit, durant mes vacances d’été chez mes grands-parents, j’ai eu la chance de faire la connaissance de deux petits compagnons : Laurel et Hardy, deux hérissons aux gabarits bien différents (vous l’aurez compris) qui avaient élu domicile dans le jardin de mes aïeuls.

Ma mamy plaçait tous les soirs pour les attirer les restes de repas dans une assiette ainsi que de l’eau dans une écuelle. Nos amis épineux nous gratifiaient chaque soir de leur visite en arrivant à heure fixe d’un air débonnaire mais d’une allure décidée.

Un beau matin, mon papy me proposa d’offrir le gîte en plus du couvert en construisant une petite cabane de bois. C’est cette cabane que je vous propose de réaliser…

offrez-leurs une adresse fixe !

1. Récupérez des vieilles planches en bois ou des chutes de médium. Découpez un rectangle de 40 cm sur 60 cm qui formera le sol de la cabane. Placez à chaque angle du sol quatre cales afin que le plancher du gîte ne repose pas directement sur le sol humide. Percez quelques trous à la perceuse afin de permettre l’évacuation de l’humidité.

jouez à l’architecte !

La cabane à hérisson

2. Découpez maintenant ce qui va servir de murs : faites en sorte de créer des murs dont la hauteur sur les deux grands côtés est inégale afin de placer ensuite un toit avec une légère pente (par ex : 30 cm d’un côté et 40 cm de l’autre). L’entrée du gîte se fera par le plus petit côté. Percez un orifice d’environ 12 cm qui sera suffisant pour le passage de notre compagnon « hérissante ». Cette entrée se situera en décalé sur la droite ou la gauche, vous allez comprendre pourquoi.

3. Placez à l’intérieur à environ 20 cm de l’entrée une paroi verticale qui va créer un couloir dont l’accès vers la pièce de vie sera placé en décalé par rapport à l’entrée principale afin de limiter au maximum les courants d’air.

Faites passer un décorateur !

4. Découpez un petit orifice en haut du mur du fond afin de créer une aération du lieu.

La cabane à hérisson

5. Placez la litière garnie de journaux (le hérisson aime la lecture) de feuilles mortes ou de paille (surtout pas de foin car il est allergène, moisit et peut transmettre la gale).

6. Il ne vous reste plus qu’à poser le toit en prenant soin de placer sous celui-ci deux petites cales pour le maintenir en position.

Ne le collez pas pour que vous puissiez accéder facilement à la cabane pour son bon entretien.

C’est prêt !

La cabane à hérisson

7. Vous ne devez en aucun cas vernir, ni peindre l’intérieur de la cabane à hérissons au risque de les empoisonner.

8. Placez la cabane dans un recoin ombragé de votre jardin et placez vous à distance (la nuit) équipé de vos lunettes à intensification de lumière ou tout simplement de vos yeux grands ouverts.