La Pause Jardin TV

Mon jardin

Les tagliatelles de courgettes - recette gourmande

Le jardin au naturel c’est une histoire de goût … Mais vraiment, parce qu’il serait dommage de ne pas goûter au jardin et notamment de ne pas goûter aux fruits et aux légumes de votre propre production dans de délicieuses recettes de cuisine.

Une histoire de goût

L’été est idéal pour créer et inventer des recettes en tous genres mais surtout c’est le bon moment pour cuisiner du frais. Quoi de mieux que de cueillir ses propres légumes et de les transformer juste avant dégustation ?

Et là, le jardin et plus précisément le potager vous offre un marché grandeur nature à vous tout seul. Quelle recette de cuisine allez-vous réaliser aujourd’hui ?

Avec quelques ingrédients communs, vous allez avoir la chance de confectionner une petite salade de tagliatelles de courgettes toute fraîche, originale et dont on vous dira le plus grand bien, on parie ?

La recette des tagliatelles de courgettes

Alors, pour quatre personnes, au potager cueillez deux belles grosses courgettes. Pour être encore plus fun, n’hésitez pas à mélanger de la courgette verte et de la courgette jaune, la couleur dans l’assiette est aussi un élément important de la cuisine.

 

  1. Passez les légumes à l’eau claire, coupez les deux extrémités des courgettes et à l’aide d’un couteau économe, retirez la peau épaisse de chacune d’entre elles. Repassez les légumes à l’eau claire, et courgette dans une main et économe dans l’autre, placez-vous au-dessus d’un saladier. Maintenant, à la manière d’épluchures, taillez des tagliatelles de courgette dans la longueur du légume. Procédez ainsi pour les deux courgettes.

 

  1. Une fois les tagliatelles de courgettes faites, réservez-les au frais mais gardez l’économe en main afin de tailler des pétales dans un bout de parmesan. Là-aussi l’opération et un jeu d’enfant : faire des petites épluchures de fromage, réservez au frais.

 

  1. A l’eau claire, lavez quatre feuilles de Basilic grand vert, coupez-les en fines lamelles, réservez. Séparez de leurs pédoncules, les pétales oranges de deux soucis, rincez-les et réservez.

 

  1. Transvasez vos tagliatelles de courgettes dans votre saladier de service. Saupoudrez-les des pétales de parmesan, d’une poignée de pignons de pin, des feuilles de basilic finement hachées et des pétales de soucis.

 

  1. Juste avant le service, assaisonnez d’un filet d’huile d’olive, de vinaigre balsamique et de quelques grains de sel. 5 - Le poivre est judicieusement remplacé par les pétales de soucis qui amènent cette saveur piquante et poivrée qui relèvera à merveille cette belle petite salade d’été.

 

Bon appétit et faut-il vraiment parier que vous allez proposer votre recette de tagliatelles de courgettes pendant tout l’été ?

Toutes les vidéos

Les plantes vertes et fleuries décorent nos intérieurs avec beaucoup de panache, elles sont souvent de véritables sources de bien-être et de fierté. Mais dès qu’elles montrent des signes de fatigue ou jaunissent, aïe, aïe, aïe… C’est un vent de panique qui souffle sur la maisonnée.

Dans la vie, il y a des cactus… Et même un certain nombre, parce que la famille compte plus de 2000 espèces différentes ! Alors rassurez-vous, y’en aura pour tous les goûts.

En petit nom d’oiseau « courge » n’est pas forcément un qualificatif très apprécié ! Par contre, au jardin, la famille des cucurbitacées fait souvent l’unanimité : on adore.

Pourquoi faut-il tailler les fruitiers ? A la fin, on se le demande car il faut bien l’avouer, la taille, c’est toujours complexe et on a une peur bleue de tout faire de travers ! Mais par contre, quel bonheur d’avoir ses propres fruits, d’aller à la maraude même dans son propre verger.

Le Ficus est un arbre tropical originaire d’Asie, qui, lorsqu’il est cultivé dans ses conditions, peut atteindre 30m de haut. En latin « Ficus » veut dire « Figuier », le plus plébiscité est le Ficus ‘benjamina’ qu’on appelle aussi « Figuier pleureur », mais ne cherchez pas les figues. Sous notre climat continental, ce végétal est cultivé en plante verte d’intérieur.

Au siècle dernier, le potager était vivrier et devait être assez grand pour nourrir toute la famille. Et les longueurs des rangs de pommes de terre, les lignes de poireaux, haricots, carottes… Parfois, le jardin était quasi un champ ! Aujourd’hui, après un petit passage à vide, le potager fait son grand retour mais au carré… dans des bacs.