La Pause Jardin TV

Mon jardin

Les semis en intérieur

Mais quel intérêt de faire des semis en intérieur ? La réponse est : gagner du temps ! Et oui, en préparant à l’avance vos graines et en les faisant pousser, vous allez pouvoir installer de beaux et grands plants au jardin dès le retour du printemps.

Par exemple, les plants de tomates, poivrons, aubergines et autres courgettes sont des légumes du soleil qui ont besoin d’un peu plus de temps que d’autres pour se développer. En les préparant en avance, la fructification se fera plus rapidement et du coup vous récolterez plus tôt qu’à l’accoutumée pour le plus grand bonheur de toute la famille.

Quel est le principe

C’est un jeu d’enfant si vous suivez vos semis de façon régulière, car la réussite est avant tout une question d’arrosage. Le principe d’une graine est très simple ! Pour germer, elle a besoin de substrat (terreau pour semis), de chaleur et de lumière (une véranda chauffée est parfaite), de nourriture (contenu dans le terreau) et d’eau. Un élément vient à manquer, et la germination est compromise.

Comment fait-on

Il vous faut, du terreau semis, des godets de tourbe, une terrine avec couvercle transparent et des graines. Remplissez tous les godet de terreau, placez deux à trois graines au centre de chaque godet, recouvrez les graines d’une fine couche de terreau, tassez délicatement la surface, placez les godets dans la terrine et arrosez avec un vaporisateur.

Si la véranda ou la pièce servant de serre ne dépasse pas les 18/20 degrés, préférez installer le couvercle transparent sur la terrine, celui-ci fera office de mini-serre. Comme annoncé plus haut, le truc à ne pas louper est l’arrosage, votre terreau doit toujours être humide pour favoriser la germination. Mais attention, humide ne veut pas dire « détrempé », sinon votre graine de légume aura la fâcheuse tendance à pourrir !

Et ensuite

Jeunes plantes

C’est au bout de trois semaines, que vous allez voir les premières pousses arriver. Continuez le suivi des arrosages. Il est inutile d’apporter de l’engrais, toute la nourriture dont vos petits plants ont besoin se trouve dans le terreau semis.

Au bout de deux mois, vous obtiendrez des plants de 15 centimètres de haut. Il vous suffira alors de prendre chaque petit godet et de l’installer directement en terre au potager.

Et oui, les godets de tourbe ont le gros avantage de se composter et donc de laisser passer les racines du plant de légume.

La transplantation doit se faire en fonction de la région et du climat car les légumes du soleil sont des plantes très frileuses.

Produits associés

Toutes les vidéos

Les plantes vertes et fleuries décorent nos intérieurs avec beaucoup de panache, elles sont souvent de véritables sources de bien-être et de fierté. Mais dès qu’elles montrent des signes de fatigue ou jaunissent, aïe, aïe, aïe… C’est un vent de panique qui souffle sur la maisonnée.

Dans la vie, il y a des cactus… Et même un certain nombre, parce que la famille compte plus de 2000 espèces différentes ! Alors rassurez-vous, y’en aura pour tous les goûts.

En petit nom d’oiseau « courge » n’est pas forcément un qualificatif très apprécié ! Par contre, au jardin, la famille des cucurbitacées fait souvent l’unanimité : on adore.

Pourquoi faut-il tailler les fruitiers ? A la fin, on se le demande car il faut bien l’avouer, la taille, c’est toujours complexe et on a une peur bleue de tout faire de travers ! Mais par contre, quel bonheur d’avoir ses propres fruits, d’aller à la maraude même dans son propre verger.

Le Ficus est un arbre tropical originaire d’Asie, qui, lorsqu’il est cultivé dans ses conditions, peut atteindre 30m de haut. En latin « Ficus » veut dire « Figuier », le plus plébiscité est le Ficus ‘benjamina’ qu’on appelle aussi « Figuier pleureur », mais ne cherchez pas les figues. Sous notre climat continental, ce végétal est cultivé en plante verte d’intérieur.

Au siècle dernier, le potager était vivrier et devait être assez grand pour nourrir toute la famille. Et les longueurs des rangs de pommes de terre, les lignes de poireaux, haricots, carottes… Parfois, le jardin était quasi un champ ! Aujourd’hui, après un petit passage à vide, le potager fait son grand retour mais au carré… dans des bacs.