La Pause Jardin TV

Mon jardin

Les semis au potager

Tous les amateurs de potager le savent, le plus simple et le plus économique, pour faire pousser les légumes, c’est encore les semis en place ! Mode d’emploi ?

Le principe des semis est simple !

Les plantes poussent et se développent, elles font ensuite des fleurs, les fleurs sont visitées par les abeilles qui échangent les pollens et donc qui les pollinisent, c’est après cela qu’arrivent en toute logique les fruits. Et dans ces fruits ou ces légumes, il y a les fameuses graines que nous allons semer au potager.

A part les pommes de terre, l’ail, les échalotes ou les oignons qui se multiplient grâce à leur bulbe, la quasi totalité du potager peut se multiplier à l’infini avec les graines produites après cette fameuse floraison. Les graines sont récoltées et mises en sachet dans le commerce, mais vous pouvez vous aussi laisser fleurir et attendre les fameuses graines pour les récolter et les semer l’année suivante.

Semez les graines directement dans le jardin

Pour semer "en place", c’est à dire directement dans le jardin, il faut prévoir une terre très meuble, ou mieux encore, recouverte de terreau pour semis, le même que celui qui est utilisé pour semer en intérieur.

Ensuite, vous installez les graines en ligne, à la volée ou en poquets, en fonction de la variété et … C’est tout ! Les graines vont germer et donner naissance à de petites plantules qui deviendront grandes. Vous pouvez repiquer ou éclaircir en fonction de la densité des semis.

Quelques conseils pour faire pousser les semis au potager !

Légumes

En général, ces graines de légumes se sèment en exposition ensoleillée, c’est souvent le cas, et il faut, en fonction des besoins, arroser régulièrement pour garder la terre humide.

Pour un semis idéal, tassez la terre pour que la graine adhère bien au sol. Les graines peuvent se conserver très longtemps à condition de les stocker au sec et à l’abri de l’humidité pour ne pas les voir démarrer dans leur contenant de stockage !

Pour que les semis faits directement en place puissent se développer correctement, la terre doit être réchauffée.

Certaines variétés peuvent se semer un peu plus tôt, c’est le cas des laitues qui sont plus résistantes au froid, les courges, les poivrons ou les tomates. Au bout de quelques jours, la graine laisse apparaître des petites feuilles, et au bout de quelques semaines, la récolte pourra commencer.

N’oubliez pas de laisser monter en graines un ou deux légumes, histoire d’avoir les graines de l’année suivante, c’est une technique … économique !

Produits associés

Toutes les vidéos

Les plantes vertes et fleuries décorent nos intérieurs avec beaucoup de panache, elles sont souvent de véritables sources de bien-être et de fierté. Mais dès qu’elles montrent des signes de fatigue ou jaunissent, aïe, aïe, aïe… C’est un vent de panique qui souffle sur la maisonnée.

Dans la vie, il y a des cactus… Et même un certain nombre, parce que la famille compte plus de 2000 espèces différentes ! Alors rassurez-vous, y’en aura pour tous les goûts.

En petit nom d’oiseau « courge » n’est pas forcément un qualificatif très apprécié ! Par contre, au jardin, la famille des cucurbitacées fait souvent l’unanimité : on adore.

Pourquoi faut-il tailler les fruitiers ? A la fin, on se le demande car il faut bien l’avouer, la taille, c’est toujours complexe et on a une peur bleue de tout faire de travers ! Mais par contre, quel bonheur d’avoir ses propres fruits, d’aller à la maraude même dans son propre verger.

Le Ficus est un arbre tropical originaire d’Asie, qui, lorsqu’il est cultivé dans ses conditions, peut atteindre 30m de haut. En latin « Ficus » veut dire « Figuier », le plus plébiscité est le Ficus ‘benjamina’ qu’on appelle aussi « Figuier pleureur », mais ne cherchez pas les figues. Sous notre climat continental, ce végétal est cultivé en plante verte d’intérieur.

Au siècle dernier, le potager était vivrier et devait être assez grand pour nourrir toute la famille. Et les longueurs des rangs de pommes de terre, les lignes de poireaux, haricots, carottes… Parfois, le jardin était quasi un champ ! Aujourd’hui, après un petit passage à vide, le potager fait son grand retour mais au carré… dans des bacs.