La Pause Jardin TV

Mon jardin

La première tonte

Et c’est parti pour la saison de la tonte … On l’adore notre pelouse bien drue, bien verte mais qu’est- ce qu’elle pousse ! Alors en attendant les gazons qui ne poussent pas, qui ne jaunissent pas … On va la bichonner notre étendue verte, afin d’y passer des instants inoubliables ! Et sinon, vous êtes plutôt mulching ou pas mulching ?

Le ménage de printemps

Pelouse 1

Ben faut dire que pendant la belle saison, on ne la ménage pas toujours. On y a déjà produit de fabuleuses et frénétiques parties de foot, des siestes à faire pâlir le moindre mexicain ronflant sous son sombrero, ou encore, des parties de saute-moutons avec les petits-enfants qui en redemandent …

Pour l’instant, il s’agit de la préparer pour la nouvelle saison, cette pelouse. Alors la première chose à faire et bien, c’est le ménage de printemps. Et rien de tel que le scarificateur pour effectuer cette tâche avec succès. L’outil, muni de ses couteaux, va permettre de retirer tous les brins secs ou malades, à la façon d’un peigne ! Et c’est parti pour un bon coup de balai sur toute la surface du gazon. Les herbes retirées pourront être mises au compost sans problème.

Booster le gazon

Maintenant que l’on y voit un peu plus clair, il est temps de booster notre gazon.

Avec les froidures de l’hiverpassé, les coups de chaud de l’été dernier, votre pelouse a besoin d’un bon coup de fouet pour redémarrer. Epandez un engrais spécial gazon sur toute la surface.

Avec les pluies du printemps, l’engrais va se diffuser et nourrir votre pelouse pour qu’elle soit encore plus vigoureuse et plus belle.

Tondez la pelouse

Pelouse 2

La première tonde peut être envisagée dès lors que votre gazon atteint les 8 centimètres de haut. Préférez l’effectuer lorsque l’herbe est bien sèche afin de favoriser une coupe franche. Bien sûr, la vidange de votre tondeuse a été effectuée en fin de saison dernière et bien sûr la révision est faite ! Si ce n’est pas le cas, foncez chez votre spécialiste motoculture histoire de remettre les choses en l’état et de ne prendre aucun risque sur votre matériel.

Si votre tondeuse est un modèle classique, n’oubliez pas d’installer le bac de récupération et utilisez les déchets de tonte comme paillage au pied de vos arbres.

Et le mulching dans tout ça ?

Si c’est une tondeuse mulching, n’oubliez pas de réinstaller le kit. Comment fonctionne le mulching ? L’herbe est broyée si finement qu’elle est éjectée et éparpillée sur place, elle fera office d’amendement en nourrissant la pelouse. Mais le gros intérêt réside dans le fait de ne plus avoir à gérer les déchets de tonte … Yesss.

Comme ça, on a plus de temps ce que l’on a envie de faire … Ou de ne pas faire !

Produits associés

Toutes les vidéos

Les plantes vertes et fleuries décorent nos intérieurs avec beaucoup de panache, elles sont souvent de véritables sources de bien-être et de fierté. Mais dès qu’elles montrent des signes de fatigue ou jaunissent, aïe, aïe, aïe… C’est un vent de panique qui souffle sur la maisonnée.

Dans la vie, il y a des cactus… Et même un certain nombre, parce que la famille compte plus de 2000 espèces différentes ! Alors rassurez-vous, y’en aura pour tous les goûts.

En petit nom d’oiseau « courge » n’est pas forcément un qualificatif très apprécié ! Par contre, au jardin, la famille des cucurbitacées fait souvent l’unanimité : on adore.

Pourquoi faut-il tailler les fruitiers ? A la fin, on se le demande car il faut bien l’avouer, la taille, c’est toujours complexe et on a une peur bleue de tout faire de travers ! Mais par contre, quel bonheur d’avoir ses propres fruits, d’aller à la maraude même dans son propre verger.

Le Ficus est un arbre tropical originaire d’Asie, qui, lorsqu’il est cultivé dans ses conditions, peut atteindre 30m de haut. En latin « Ficus » veut dire « Figuier », le plus plébiscité est le Ficus ‘benjamina’ qu’on appelle aussi « Figuier pleureur », mais ne cherchez pas les figues. Sous notre climat continental, ce végétal est cultivé en plante verte d’intérieur.

Au siècle dernier, le potager était vivrier et devait être assez grand pour nourrir toute la famille. Et les longueurs des rangs de pommes de terre, les lignes de poireaux, haricots, carottes… Parfois, le jardin était quasi un champ ! Aujourd’hui, après un petit passage à vide, le potager fait son grand retour mais au carré… dans des bacs.