La Pause Jardin TV

Mon jardin

Les plantes d'ombre

A environ 90%, les plantes que l’on trouve dans nos jardins et dans la nature sont des plantes de soleil. Entendez par là : des plantes qui aiment le soleil et que l’on doit impérativement exposer au soleil pour favoriser leur développement. A contrario, il y a 10% de plantes d’ombre, qui elles, aiment l’ombre et que l’on doit installer donc à … l’ombre ou mi-ombre.

Mais que veut-on réellement dire par « à l’ombre, voire à la mi-ombre »

Arbres

Les végétaux répertoriés dans la catégorie des plantes d’ombre vont le plus souvent être installées en sous-bois car ce sont des végétaux qui ne supportent pas du tout les rayons du soleil.

Soyons clair, le moindre petit coup de soleil sur les feuilles provoque des brûlures mortelles et c’est la vie même de votre plante qui est en jeu.

Pour les végétaux classés en « plantes de mi-ombre », eux, peuvent recevoir le soleil du matin car il n’est pas trop brulant à ce moment de la journée, mais ne doivent absolument pas recevoir le soleil de l’après-midi, trop agressif, trop chaud.

Il faut bien retenir que pour les plantes d’ombre ou de mi-ombre, le soleil est l’ennemi numéro un, celui par lequel tous les malheurs peuvent arriver.

Les plantes d’ombre, vous en connaissez

Rhododendron 2

Mais si, les plantes de Terre de Bruyère comme le Rhododendron, l’Azalée, les Acers et autres Hortensias font partie de cette famille.

Bien sûr, en plus de l’ombre, ces plantes demandent un sol particulier exclusivement fait de terre de bruyère, une terre dite acide et humifère mais ça c’est encore une autre histoire…

Il existe également des plantes vivaces qui peuvent supporter la mi-ombre comme les Hostas, les Heuchères, les Pervenches ou encore les Héllébores.

Ces plantes sont assez solides pour supporter un peu le soleil et pourront bon gré, mal gré pousser tranquillement et se développer sainement.

En terre ou en pot

Rhododendron 1

Qu’elles soient installées en terre ou en pot, les plantes d’ombre ont les mêmes besoins.

Le petit plus du pot, c’est qu’en fonction de l’époque de l’année, vous pouvez déplacer votre végétal d’ombre pile poil au bon endroit. Les plantes d’ombre demandent certes, des conditions bien spécifiques pour pousser.

Mais une fois ces contraintes prises en compte et gérées, vous allez les adorer car elles amènent leur beauté, leurs couleurs éclatantes, pour certaines leurs parfums suaves et redonnent de l’éclat au moindre coin sombre du jardin ou de la terrasse.

Si vous ne les connaissiez pas, on parie que vous n’allez plus pouvoir vous en passe ?

Produits associés

Toutes les vidéos

Les plantes vertes et fleuries décorent nos intérieurs avec beaucoup de panache, elles sont souvent de véritables sources de bien-être et de fierté. Mais dès qu’elles montrent des signes de fatigue ou jaunissent, aïe, aïe, aïe… C’est un vent de panique qui souffle sur la maisonnée.

Dans la vie, il y a des cactus… Et même un certain nombre, parce que la famille compte plus de 2000 espèces différentes ! Alors rassurez-vous, y’en aura pour tous les goûts.

En petit nom d’oiseau « courge » n’est pas forcément un qualificatif très apprécié ! Par contre, au jardin, la famille des cucurbitacées fait souvent l’unanimité : on adore.

Pourquoi faut-il tailler les fruitiers ? A la fin, on se le demande car il faut bien l’avouer, la taille, c’est toujours complexe et on a une peur bleue de tout faire de travers ! Mais par contre, quel bonheur d’avoir ses propres fruits, d’aller à la maraude même dans son propre verger.

Le Ficus est un arbre tropical originaire d’Asie, qui, lorsqu’il est cultivé dans ses conditions, peut atteindre 30m de haut. En latin « Ficus » veut dire « Figuier », le plus plébiscité est le Ficus ‘benjamina’ qu’on appelle aussi « Figuier pleureur », mais ne cherchez pas les figues. Sous notre climat continental, ce végétal est cultivé en plante verte d’intérieur.

Au siècle dernier, le potager était vivrier et devait être assez grand pour nourrir toute la famille. Et les longueurs des rangs de pommes de terre, les lignes de poireaux, haricots, carottes… Parfois, le jardin était quasi un champ ! Aujourd’hui, après un petit passage à vide, le potager fait son grand retour mais au carré… dans des bacs.