La Pause Jardin TV

Mon jardin

Les plantes aromatiques

Les aromatiques, en v’là un coin-plaisir au jardin ! Outre leur côté décoratif, les plantes aromatiques peuvent développer de très jolis feuillages bleutés comme la lavande ou le romarin. En plus, elles ont la particularité de développer des parfums exceptionnels qui fleurent bon les vacances.

Les herbes aromatiques poussent partout !

Aromatiques 2

Placés sur un balcon ou sur la terrasse, à proximité du barbecue, les aromatiques sont une véritable invitation à la convivialité. Et quoi de plus simple que de cueillir fraichement un petit bouquet de menthe ou d’origan, histoire de donner la petite touche finale à un repas réussi.

Les aromatiques poussent partout, c’est aussi l’un de leurs avantages, ils sont aussi à l’aise en pot qu’en pleine terre. Moralité, que vous ayez un grand ou un petit jardin, une immense terrasse ou un petit balcon ou encore un simple rebord de fenêtre, vous pouvez prétendre à la culture des aromatiques.

La culture des aromatiques … une formalité !

En pot, ces végétaux préfèrent en général les grands espaces. Avec un pot de 30 centimètres de profondeur, vous aurez des résultats très performants, pourvu que l’arrosage soit au rendez-vous et surtout en été.

Ce sont des plantes de plein soleil, même si la menthe ou le persil préfèrent la mi-ombre, ou une absence de soleil dans l’après-midi. Pour le reste de la culture, c’est une formalité !

L’hiver, les aromatiques restent à l’extérieur et sont au repos pour repartir de plus belle chaque printemps. C’est à cette époque qu’il est nécessaire de leur apporter un peu d’engrais pour relancer leur croissance. Pour le rempotage, au printemps également, il suffit d’un terreau potager prêt à l’emploi.

Question arrosage, ils supportent presque tous la sècheresse, mais ce n’est pas une raison pour les oublier, surtout en été !

Quelques astuces par type de plantes aromatiques

Voilà pour les généralités, mais il convient de rentrer dans le détail pour ne pas se faire piéger et assurer une culture au top niveau !

Aromatiques 1

Le basilic : c’est une plante annuelle, il faut la replanter ou la semer chaque année. Elle a besoin de plein soleil mais avec un terreau toujours bien frais.

La menthe : il en existe de très nombreuses variétés, au jardin, soyez attentifs, il est préférable de la laisser en pot et de l’enterrer avec, elle est capable de devenir très envahissante !

Le thym et le romarin : à placer dans un sol très bien drainé et en plein soleil, pour les régions les plus froides, une petite protection hivernale sera la bienvenue.

La lavande : une plante mellifère qui attire les abeilles et repousse les pucerons, à planter en plein soleil et dans un sol bien drainé, à tailler après la floraison.

Et ce n’est qu’un début … Il y a des centaines de variétés d’aromatiques, à cultiver pour le plaisir !

En savoir plus sur les plantes aromatiques ...

Produits associés

Toutes les vidéos

Les plantes vertes et fleuries décorent nos intérieurs avec beaucoup de panache, elles sont souvent de véritables sources de bien-être et de fierté. Mais dès qu’elles montrent des signes de fatigue ou jaunissent, aïe, aïe, aïe… C’est un vent de panique qui souffle sur la maisonnée.

Dans la vie, il y a des cactus… Et même un certain nombre, parce que la famille compte plus de 2000 espèces différentes ! Alors rassurez-vous, y’en aura pour tous les goûts.

En petit nom d’oiseau « courge » n’est pas forcément un qualificatif très apprécié ! Par contre, au jardin, la famille des cucurbitacées fait souvent l’unanimité : on adore.

Pourquoi faut-il tailler les fruitiers ? A la fin, on se le demande car il faut bien l’avouer, la taille, c’est toujours complexe et on a une peur bleue de tout faire de travers ! Mais par contre, quel bonheur d’avoir ses propres fruits, d’aller à la maraude même dans son propre verger.

Le Ficus est un arbre tropical originaire d’Asie, qui, lorsqu’il est cultivé dans ses conditions, peut atteindre 30m de haut. En latin « Ficus » veut dire « Figuier », le plus plébiscité est le Ficus ‘benjamina’ qu’on appelle aussi « Figuier pleureur », mais ne cherchez pas les figues. Sous notre climat continental, ce végétal est cultivé en plante verte d’intérieur.

Au siècle dernier, le potager était vivrier et devait être assez grand pour nourrir toute la famille. Et les longueurs des rangs de pommes de terre, les lignes de poireaux, haricots, carottes… Parfois, le jardin était quasi un champ ! Aujourd’hui, après un petit passage à vide, le potager fait son grand retour mais au carré… dans des bacs.