La Pause Jardin TV

Mon jardin

Le forsythia

Ah le Forsythia, le "chouchou" du renouveau est annoncé … Comment ne pas l’aimer, comment s’en passer, est-il même raisonnable de s’en priver ? Toutes ces questions essentielles pour ne pas dire existentielles, se posent là ! Bon ok, allons voir un peu plus loin pour savoir qui se cache dernière ce monstre sacré !

Annonce l’arrivée du printemps

Forsythia 1

Et oui, c’est qu’il faut bien l’avouer, le Forsythia tient un rôle tout particulier non seulement dans le monde végétal, mais surtout sur la santé psychologique de l’ensemble de nos congénères.

Dans l’inconscient collectif, le bellâtre a la lourde tâche d’annoncer l’arrivée du printemps par son époustouflante floraison jaune soleil ! Et parfois, il se fait attendre, voire désirer …

Une facilité d’entretien déconcertante

Forsythia 2

Originaire d’Asie, du Japon et de Chine, ce végétal est d’une facilité d’entretien déconcertante. Il supporte une exposition à la mi-ombre mais à tout de même une petite préférence pour le plein soleil. Cela dit, il fleurit moins bien dans les régions dites chaudes parce qu’il a besoin de températures négatives en hiver.

Un petit coup de froid et ça repart, en quelque sorte. Le froid l’aide à former ses boutons floraux. Mais pas d’inquiétude, c’est une plante costaude qui est plutôt très rustique.

Un coup d’éclat dans votre jardin

Avec sa floraison hâtive et abondante dès le printemps, il donne un véritable coup d’éclat au plus triste des jardins.

Bien sûr, selon la variété, la couleur peut varier et aujourd’hui on trouve également des forsythias blancs. Il s’adapte à peu près à tous les types de sols, même calcaires et il aime plutôt la fraîcheur que les terrains trop secs. Pour lui faciliter la vie, paillez le pied à sa base de façon à lui apporter l’humidité et l’engrais dont il raffole.

Un coup d’éclat dans votre jardin

Forsythia 3

La taille intervient juste après la floraison, comme pour pratiquement tous les arbustes à fleurs. Coupez en priorité les branches cassées ou mortes et éliminez les vieilles pousses en les taillant à la base.

Pour favoriser le développement de votre végétal et pallier à son épuisement d’après floraison, apportez un engrais arbuste à fleurs, juste après l’avoir tailler.

Après sa floraison, notre ‘Chouchou’ ne manque pas d’attrait grâce à son feuillage caduc ou semi-persistant qui prolonge l’embellissement du jardin. Certaines variétés au feuillage panaché veiné de blanc ou d’autres aux rameaux arqués font du Forsythia le champion de l’adaptation … Terrasse, jardin, bac, isolé, ou encore en haie paysagée, l’essayer, c’est décidément se chouchouter !

Toutes les vidéos

Les plantes vertes et fleuries décorent nos intérieurs avec beaucoup de panache, elles sont souvent de véritables sources de bien-être et de fierté. Mais dès qu’elles montrent des signes de fatigue ou jaunissent, aïe, aïe, aïe… C’est un vent de panique qui souffle sur la maisonnée.

Dans la vie, il y a des cactus… Et même un certain nombre, parce que la famille compte plus de 2000 espèces différentes ! Alors rassurez-vous, y’en aura pour tous les goûts.

En petit nom d’oiseau « courge » n’est pas forcément un qualificatif très apprécié ! Par contre, au jardin, la famille des cucurbitacées fait souvent l’unanimité : on adore.

Pourquoi faut-il tailler les fruitiers ? A la fin, on se le demande car il faut bien l’avouer, la taille, c’est toujours complexe et on a une peur bleue de tout faire de travers ! Mais par contre, quel bonheur d’avoir ses propres fruits, d’aller à la maraude même dans son propre verger.

Le Ficus est un arbre tropical originaire d’Asie, qui, lorsqu’il est cultivé dans ses conditions, peut atteindre 30m de haut. En latin « Ficus » veut dire « Figuier », le plus plébiscité est le Ficus ‘benjamina’ qu’on appelle aussi « Figuier pleureur », mais ne cherchez pas les figues. Sous notre climat continental, ce végétal est cultivé en plante verte d’intérieur.

Au siècle dernier, le potager était vivrier et devait être assez grand pour nourrir toute la famille. Et les longueurs des rangs de pommes de terre, les lignes de poireaux, haricots, carottes… Parfois, le jardin était quasi un champ ! Aujourd’hui, après un petit passage à vide, le potager fait son grand retour mais au carré… dans des bacs.