Inspirations LaPauseJardin

Inspirations

Jardin suspendu

Nous avons tous entendu parler des jardins suspendus de Babylone, mais alors, impossible de les situer sur la carte ou même de simplement les décrire. Les jardins de Babylone étaient considérés comme l'une des sept merveilles du monde, mais ça, c'était avant !

Alors bien sûr, les jardins suspendus de Babylone ont disparu, impossible de vous retrouver la moindre photo pour se faire une idée…
Plus généralement, les jardins suspendus le sont grâce à la main de l'homme. C'est le jardinier qui s'amuse à percher des plantes là où la nature n'avait pas pensée à s'installer. De nos jours, les jardins suspendus existent, et pas qu'à Babylone. Un simple pot au sommet d'un balcon et hop, vous voilà avec un mini jardin suspendu !
Mais évidemment, les plantes ont elles aussi leurs exigences, et pour les conserver, il y a deux ou trois règles à observer...

Mode d'emploi !

Le pot


Pot jardin suspenduLe contenant est un élément important pour la plante, il ne doit pas être trop petit au risque d'arroser sans cesse et encore moins trop gros pour ne pas ralentir la croissance du végétal. Dans un grand pot, les racines se développent en priorité en oubliant temporellement la partie aérienne. En général, le pot occupe un tiers de l'ensemble plante/pot, mais il y a des exceptions comme les plantes retombantes par exemple.
N'oubliez pas que le pot fait partie du décor, il doit donc être joli, esthétique, raffiné, coloré et en parfaite harmonie avec le végétal.

Le terreau


Indispensable évidemment pour la grande majorité des plantes. Seules quelques rares exceptions comme les tillandsias ou certaines orchidées épiphytes qui vivent de l'air du temps, et surtout de l’humidité ambiante.
Qu'elles soient d'intérieur ou d'extérieur, le terreau se doit d'être de qualité, la survie de vos plantes en dépend ! Bien drainant, riche mais pas trop, léger mais compact et en plus, avec une bonne rétention d'eau, chaque terre ou terreau est adapté à la plante choisie. Il existe des terreaux pour les orchidées, les cactus, les plantes de terre de bruyère, les plantes de jardinière... A vous de faire le choix idéal. Les terreaux sont prêts à l’emploi.

L'arrosage


Jardin suspenduEncore un incontournable, eh oui ! Sans eau, pas de vie, et pas de plante. Le dosage est difficile à trouver, d'autant qu'en hauteur, le dessèchement est plus rapide. La question qui fâche, c'est comment arroser ? Combien de fois par semaine ? Quelle quantité ? Si vous attendez une réponse précise... C'est pas gagné ! En effet, l'arrosage dépend de différents paramètres comme la taille du pot, la quantité de racines à l'intérieur de ce pot, leur densité, la nature du terreau, la température ambiante et la faculté de la variété à absorber plus ou moins d'eau. Disons qu'en général, le terreau doit toujours être humide mais sans eau stagnante dans la soucoupe.

La lumière


Pots jardin suspenduDehors ça va, c'est assez facile à gérer, à part quelques plantes d'ombre à placer judicieusement... A l'ombre ! L'ombre, c'est l'absence de soleil direct sur la plante au moment les plus chauds de la journée, soit l'après-midi de 13h à 17h. A l'intérieur, c'est un peu plus complexe. Les plantes d'intérieur sont des plantes tropicales, elles ont besoin de beaucoup de lumière. Malheureusement chez nous, l'hiver, quel que soit le temps, nous manquons de lumière. Même devant la fenêtre, il y a un peu de lumière, et côté habitation, c'est sombre aussi. Alors ? Alors il faut choisir des plantes d'intérieur plus résistantes et se renseigner lors de votre achat, et le mieux, si vous avez le temps, un peu d'argent et une bonne maîtrise du bricolage, le mieux, c'est de construire une véranda, là, ça sera le top !

En maîtrisant ces 4 éléments de base, vous voilà fin prêt pour installer des plantes partout. Vous voilà apte à créer votre jardin suspendu, sur le balcon, sur la terrasse, mais aussi au-dessus de l'armoire normande de grand-mère, au sommet des escaliers ou de la commode Louis machin !

Mais les jardins peuvent se suspendre partout. Vous pourrez aussi trouver des cadres végétaux suspendus, prêts à être installés contre le mur de la cuisine. Vous pouvez, mais là, c'est un peu plus de boulot, vous renseigner sur la création d'un mur végétal. Il existe aussi des modules prêts à poser sur le mur du garage ou de la maison. Et pour la toiture ? C'est possible! Mais oui, la toiture végétale fait aussi partie de ces jardins suspendus. Il suffit d'un toit bien étanche, d'un terreau parfaitement adapté et de nombre de sédums pour couvrir efficacement le toit de l'abri de jardin ou même de la maison toute entière.

La ville est partout autour de nous, semblant prendre le pas sur la nature... Hé ben non ! Avec leurs potes jardiniers, les plantes ont trouvé la parade. Les végétaux sont suspendus, prêts à nouveau à refaire le coup de Babylone, c'est plutôt sympa cette histoire.


Maintenant, à vous de jouer ! Sans attendre, installez des petites fleurs partout, vous verrez, ça marche... Et c'est joli, il suffit d'arroser un peu !

And the Rivers of Babylon... !

 

pdf

chronique de
mon jardin

Découvrez notre outil pour suivre votre jardin simplement

mon espace
  • Je réalise le calendrier de mon jardin

  • Je joue et je gagne des cadeaux

  • Et pleins d'autres nouveaux services à venir

La pause jardin vous propose ses inspirations

SOS plantes malades

Diagnostic insectes et maladies du jardin

Testez-vous

Quel jardinier êtes-vous?

Répondez à nos questions pour découvrir votre profil...