Question du mois

Pourquoi y a t il de la mousse dans mon gazon

FAQ

Pourquoi y a t il de la mousse dans mon gazon

Le développement de la mousse dans le gazon est signe de mauvaises conditions de milieu pour les graminées.

Les facteurs favorisant l’apparition de cette mousse sont multiples :

  • Ombre importante provenant d’arbres, d’arbustes ou d’une construction.
  • Sol présentant un drainage insuffisant, sol trop compact ou sablonneux.
  • Fertilisation insuffisante.
  • Tontes trop courtes.
  • Mélanges de gazon non adaptés à l’exposition du terrain.
  • Acidité du sol - excès d’humidité …

Si vous décidez de détruire la mousse sans en combattre les origines, elle reviendra toujours et vous serez obligé de traiter souvent (trop souvent !) pour lutter contre sa prolifération qui étouffe rapidement le gazon.

Voici donc quelques mesures d’entretien empêchant l’implantation des mousses :

  • Fertiliser régulièrement votre pelouse avec des engrais longue durée qui aide construire un gazon dense et bien vert.
  • Effectuer des tontes de 50 à 70 mm de haut dans les endroits ombragés.
  • Améliorer la structure du sol et mettre en place un réseau de drainage efficace.
  • Aérer le sol en surface et en profondeur - choisir des espèces de graminées adaptées à l’ombre.

Utiliser un produit complet de type engrais gazon + anti mousse qui va stimuler le gazon en même temps qu’il détruit la mousse. Ce type de spécialité à base de sulfate de fer est très efficace mais il tache les dallages. Simple précaution à prendre : ne marchez pas dans votre gazon après le traitement, vous pourriez mettre du produit sur votre terrasse ou sur le bord de votre piscine (même conseil pour votre chien !).

Une fois la mousse détruite, ramassez la soigneusement et comblez les espaces dégarnis en semant des graines de gazon ou encore du Patch Magic.

Sidebar seconde

L’historique

Retrouvez l’historique de nos fameuses
« Question du mois »

Vous avez une question ? La réponse se trouve probablement déjà dans notre …

Vous avez une question ? Demandez à Nathalie !