Les cultures de A à Z

Mon jardin

Rosiers : Planter, semer

Rosiers : Planter, semer

Le rosier est une plante splendide, mais exigeante. Avant de pouvoir rendre la voisine folle de jalousie, il va falloir respecter quelques règles élémentaires …

Les périodes de plantations


Qui ne connaît pas ce dicton ? Bien sûr, la période idéale reste toujours l’automne, parce que la Sainte Catherine c’est le 25 novembre ! Mais, seulement pour les Racines Nues… 

Qui ne connaît pas le dicton " A la Sainte Catherine, tout bois prend racine" 

Tous les végétaux que nous trouvons chez les spécialistes font l’objet d’une attention toute particulière. En clair, ils sont cultivés et élevés en pleine terre puis proposés à la vente après plusieurs années de culture, ceci pour présenter un produit abouti. Mais, pour justement les mettre à la vente, il faut bien à un moment donné, arracher les racines de leur terre de culture... Et le moment le plus propice est l’automne lorsque les plantes sont en dormance, en repos végétatif. L’idéal, est de replanter ces racines nues sorties de terre pendant ce même repos végétatif afin d’assurer la bonne reprise du système racinaire. Alors, pour rappeler que c’est à l’automne que l’on transplante, la Sainte Catherine, est parfaite comme repère némotechnique !

Mais aujourd’hui, beaucoup de rosiers sont vendus dans un contenant avec une motte de terre ou du terreau ! Donc, la contrainte de la période de repos végétatif à observer n’est plus une obligation, le végétal n’étant pas en racines nues. Alors pour les végétaux que nous trouvons vendus en pot, la plantation peut se faire tout au long de l’année. Evitez les grosses périodes de gel et de fortes chaleurs pour assurer une bonne reprise. Dans tous les cas, privilégiez les rosiers résistants naturellement aux maladies.

Choisissez le bon emplacement

Un rosier a besoin d’au moins 4 h d’ensoleillement direct par jour. À mi-ombre, la floraison est beaucoup moins abondante et les risques de maladies cryptogamiques accrus (maladies causées à la plante par un champignon ou un autre organisme filamenteux).

Les rosiers n’apprécient pas les terres calcaires. Mélangez au sol d’origine un bon amendement organique (par exemple le Fumier du Jardinier de Fertiligène). N’utilisez pas de fumier frais.

Plantez ! 

Pour réussir totalement la transplantation de votre végétal, procédez de la façon suivante :

  •  faites un trou de 5 fois le volume du contenant du rosier,
  •  installez un lit de 5 centimètres de graviers dans le fond du trou pour faciliter le drainage,
  •  remplissez de moitié le trou de transplantation d’un mélange terre de jardin et terreau,

plantation rosier

  • retirez le contenant du rosier, 
  • à l’aide d’une griffe, grattez les racines de la motte afin de les aérer,

plantation rosier

  •  placez la motte au centre du trou et veillez à ce que le dessus de la motte arrive à la hauteur du terrain,
  • remplissez les espaces vides avec le mélange terre de jardin + terreau,
  • tassez, avec le reste de terre, faites une couronne de terre autour du pied,
  •  versez un arrosoir de 10 litres d’eau dans la cuvette.

arrosage rosier

 

La première année de plantation, le rosier ne doit pas manquer d’eau afin d’installer son système racinaire. Si l’eau du ciel n’est pas au rendez-vous, 

arrosez en laissant sécher le sol entre deux apports. Les  plantes en pot doivent être arrosées régulièrement en raison de l’évaporation rapide.

Pralinez les rosiers à racines nues

 

Mon conseil : rafraîchissez les racines en coupant leurs extrémités au sécateur avant de praliner. Versez le surplus de pralin dans le fond du trou de plantation.

Cette opération consiste à couvrir les racines d’une fine pellicule organique qui va stimuler l’émission des radicelles et par conséquent favoriser la reprise. Le pralinage permet aussi au jeune rosier de mieux résister à la sécheresse. Jadis, le pralin était une boue constituée d’argile et de bouse de vache. On trouve aujourd’hui des pralins prêts à l’emploi, à diluer lors de la plantation.

 

 

Télécharger le_petit_guide_du_rosier_naturen.pdf

pdf

chronique de
mon jardin

Découvrez notre outil pour suivre votre jardin simplement

mon espace
  • Je réalise le calendrier de mon jardin

  • Je joue et je gagne des cadeaux

  • Et pleins d'autres nouveaux services à venir

La pause jardin vous propose ses inspirations

SOS plantes malades

Diagnostic insectes et maladies du jardin

Testez-vous

Quel jardinier êtes-vous?

Répondez à nos questions pour découvrir votre profil...