Les cultures de A à Z

Mon jardin

Pots d’extérieur : Planter, semer

Pots d’extérieur : Planter, semer

Les plantes en pot vont disposer d’un terrain au volume très limité. Ce dernier doit donc être composé de façon optimale, et la plantation doit être effectuée avec soin.

Un terreau fertile

FR_AC0112

Utilisez un terreau souple et riche, composé de plusieurs matières premières, et qui ne se compacte pas lorsqu’on le presse dans le creux de la main. Vous pouvez par exemple utilisez le terreau Aquacontrol de Fertiligène spécial balconnière, pots et suspensions.

Comme le terreau se tasse avec les arrosages, mais aussi s’appauvrit du fait des prélèvements de nutriments par les plantes, remplacez-le tous les deux ans, voire chaque année après une culture d’annuelles ou de légumes.

Mon conseil : méfiez-vous des terreaux proposés à des prix très bas. Ils offrent rarement une composition qualitative et peuvent contribuer pour une large part à l’échec de votre culture.

Plantez !

FR_AC0113

Rares sont les plantes que vous allez semer en pot ou en jardinière (capucine, pois de senteur, radis). Vous pouvez tenter de produire vos plants à partir de graines semées dans la maison, mais acheter des jeunes végétaux produits par des professionnels augmente vos chances de succès, tout en assurant un décor plus rapide.

Respectez les saisons et n’installez pas trop tôt (pas avant la seconde quinzaine d’avril) les plantes d’été et principalement les géraniums car les matinées fraîches risquent de bloquer la croissance de ces végétaux frileux.

Dépotez les plants en les renversant tête en bas et en faisant pression sur le godet avec les doigts. Si les racines sont très serrées autour de la motte et forment un chignon, vous devez les démêler ou même les couper partiellement. Sinon, la croissance serait compromise.

Disposez un lit de gravillons ou de billes d’argile au fond du contenant, pour assurer un bon drainage (évacuation de l’eau en excès). Ces matériaux solides ralentissent aussi le compactage du terreau et empêchent les trous de se colmater.

Mon conseil : avant d’installer une jeune plante dans sa jardinière, plongez la motte de racines dans l’eau jusqu’à ce qu’elle soit saturée, c’est-à-dire lorsqu’il ne se dégage plus de bulles d’air.

pdf

chronique de
mon jardin

Découvrez notre outil pour suivre votre jardin simplement

mon espace
  • Je réalise le calendrier de mon jardin

  • Je joue et je gagne des cadeaux

  • Et pleins d'autres nouveaux services à venir

La pause jardin vous propose ses inspirations

SOS plantes malades

Diagnostic insectes et maladies du jardin

Testez-vous

Quel jardinier êtes-vous?

Répondez à nos questions pour découvrir votre profil...