Les cultures de A à Z

Mon jardin

Plantes annuelles : Avant de se lancer

Plantes annuelles : Avant de se lancer

Les plantes annuelles effectuent l’intégralité de leur cycle de vie en une seule saison. Semées au printemps, elles fleurissent en été, puis meurent avec les premières gelées.

Par extension, on considère aussi comme « annuelles » des plantes vivaces d’origine tropicale ou subtropicale, qui se comportent bien dans nos jardins durant la belle saison, mais qui ne supportent pas les conditions climatiques de nos hivers. C’est le cas de quelques grandes stars de nos massifs d’été comme les géraniums, les fuchsias, les impatiens, les anthémis, les calcéolaires, etc.

Des plantes annuelles pour quoi faire ?

Plantes annuelles : Avant de se lancer

En raison de leur riche palette florale, souvent de longue durée, les annuelles font partie des plantes incontournables pour les décorations estivales. Associez diverses espèces pour composer rapidement un décor spectaculaire dans les massifs saisonniers.

Les fleurs annuelles constituent de précieux bouche-trous dans les massifs de vivaces et d’arbustes, voire dans la rocaille ou même le potager. Pour obtenir un bel effet, la hauteur des fleurs saisonnières doit être un peu inférieure à celle des plantes qui constituent la base du massif.

Avec les annuelles, vous allez couvrir rapidement le terrain d’une végétation spectaculaire qu’il est possible d’adapter à tous les styles de jardins, en raison de l’importante offre d’espèces et de variétés dont regorgent les jardineries au printemps.

Mon conseil : il n’y a pas de limites à l’utilisation des annuelles. Elles trouvent leur emploi partout. Évitez simplement les cacophonies de couleurs, en choisissant des variétés dont les coloris s’harmonisent bien. Limitez-vous à trois couleurs plus le blanc.

Les annuelles vous permettent aussi de composer une superbe garniture fleurie le long des haies ou d’habiller de fleurs une culture ou un grillage car il existe de nombreuses espèces grimpantes très faciles à réussir : capucine, cobée, eccremocarpus, haricot d’Espagne, ipomée, mina, pois de senteur, etc.

Beaucoup d’annuelles décoratives sont des variétés de fleurs sauvages, d’où leur utilisation courante pour composer des massifs d’aspect champêtre où légèreté s’associe avec fantaisie. Utilisez pour cet usage : centaurée (bleuet), chrysanthème annuel, coquelicot, cosmos, lin, nigelle de Damas, pavot de Californie, pied d’alouette annuel, souci, etc.

On peut simplement reprocher aux « vraies » annuelles une relative brièveté de leur effet décoratif. Les fleurs s’épanouissent en moyenne durant quatre à dix semaines, puis elles fanent.

Plantes en jardinières et suspensions

Plantes annuelles : Avant de se lancer

Un grand nombre d’annuelles et de saisonnières : agératum, anthémis, bacopa, bégonia, bidens, brachyscome, célosie, coléus, dahlia nain, diascia, fuchsia, géranium lierre, géranium zonale, impatiens, lantana, lobélia, muflier, némésia, œillet d’Inde, pétunia, pourpier, sanvitalia, sauge, verveine, etc., font partie des plantes les plus prisées pour la décoration estivale des jardinières. Ce sont des espèces à la croissance modérée, qui présentent la floraison la plus longue.

Une rubrique est entièrement consacrée aux jardinières et suspensions : revenez en amont au choix de votre culture !

Mélanges fleuris

Plantes annuelles : Avant de se lancer

La tendance actuelle est aux graines d’annuelles proposées en mélange. Dans un même boîtage, parfois appelé « jachère fleurie », sont proposées plusieurs espèces d’annuelles à semer en place et regroupées selon des thèmes très variés. Il peut s’agir d’associations de couleurs, de compositions monochromes ou d’ensembles thématiques : fleurs qui attirent les oiseaux (par exemple le mélange de Fleurs Naturen), les papillons ou les pollinisateurs, fleurs des champs, etc.

Une culture économique

Même si leur présence dans le jardin ne dépasse pas quelques mois, les annuelles représentent la solution de fleurissement la plus avantageuse, dans la mesure où vous les propagez par semis. Le moindre sachet de graines (hormis certains hybrides très sophistiqués dont les sachets ne contiennent que 10 ou 15 graines), vous permet d’obtenir au minimum une cinquantaine de plants, lorsque ce n’est pas plusieurs centaines.

Mon conseil : cultivez des annuelles dans un coin du potager pour disposer d’une réserve de fleurs destinées à réaliser des bouquets champêtres. Cléome, centaurée, cosmos, gypsophile, réséda, soleil, zinnia, tiennent particulièrement bien en vase. Les immortelles, championnes des bouquets secs, font également partie des annuelles.

pdf

chronique de
mon jardin

Découvrez notre outil pour suivre votre jardin simplement

mon espace
  • Je réalise le calendrier de mon jardin

  • Je joue et je gagne des cadeaux

  • Et pleins d'autres nouveaux services à venir

La pause jardin vous propose ses inspirations

SOS plantes malades

Diagnostic insectes et maladies du jardin

Testez-vous

Quel jardinier êtes-vous?

Répondez à nos questions pour découvrir votre profil...