Les cultures de A à Z

Plantes à bulbe : Planter, semer

Mon jardin

Plantes à bulbe : Planter, semer

Ce n’est pas parce que les bulbes sont faciles à vivre qu’on ne peut pas … leur faciliter la vie ! Quelques conseils pour obtenir les meilleurs résultats …

Quelques précautions avec le sol

Les oignons à fleurs redoutent l’humidité stagnante et les terres compactes. Ils réussissent très bien dans les sols pauvres, sablonneux et secs. Les espèces à floraison estivale et notamment les dahlias apprécient la présence d’humus. Mais en aucun cas, n’incorporez de fumier frais dans une terre devant recevoir des bulbes. Une préparation spécifique du sol est rarement utile.

Mon conseil : jetez une poignée de sable au fond du trou de plantation si la terre de votre jardin est argileuse. Vous éviterez ainsi que le bulbe ne pourrisse si l’hiver est très pluvieux.

Quand planter ?

Plantes à bulbe : Planter, semer

De mi-septembre à fin novembre, installez les bulbes à floraison printanière dans votre jardin ou dans des grands pots (25 cm de profondeur minimum). Une plantation précoce est nécessaire car ces plantes ont absolument besoin du froid hivernal pour que s’induise leur floraison. Disposez en premier les espèces les plus précoces, pour ne pas provoquer de retard dans la floraison.

Vous pouvez planter les tulipes tardives, les fritillaires impériales, les aulx d’ornement et les iris de Hollande jusqu’en décembre.

Les bulbes à floraison estivale étant le plus souvent des espèces frileuses, ils ne doivent pas être mis en place tant que les risques de gelée persistent.

Les bons gestes pour planter

Utilisez un plantoir (pointu) pour les petits bulbes et un transplantoir (petite pelle) pour les plus gros. Les plantoirs à bulbes sont pratiques, à condition que la terre ne soit pas trop collante. Choisissez-les pour installer des bulbes dans une pelouse, car ils permettent de découper proprement le gazon et de le remettre en place avec sa carotte de terre.

Placez l’oignon de la fritillaire impériale obliquement dans le sol, afin que l’eau ne puisse stagner dans la cavité du bulbe au risque de le faire pourrir.

Plantez en moyenne à une profondeur égale à deux fois la hauteur du bulbe. Cela représente environ 20 cm pour les : canna, capucine bulbeuse, dahlia, eucomis, fritillaire impériale, ismène, lis, tulipe à grande fleur, 15 cm pour les grands aulx d’ornement, camassia, colchique, erythronium, galtonia, glaïeul, gloriosa, jacinthe, narcisse, nérine, 10 cm pour : les petits aulx d’ornement, babiana, crocus, muscari, nivéole, scille, ornithogale, renoncule, tigridia, 5 cm pour les : aconit d’hiver, anémone blanda, chionodoxa, ipheion, perce-neige, sparaxis, tulipe botanique, etc.

Veillez à l’esthétique !

Plantes à bulbe : Planter, semer

Pour obtenir un massif homogène ou composer un motif, vous devez mettre en place les bulbes de manière bien régulière et à profondeur constante. Décapez le sol à la profondeur de plantation idéale. Installez les bulbes en les posant bien verticalement sur le sol.

Assurez un espacement régulier en utilisant votre main comme repère : un intervalle de la largeur d’un doigt pour les tout petits bulbes (crocus, anémone, aconit d’hiver, iris bulbeux), deux doigts pour les perce-neige, muscaris, scilles. Trois doigts pour les ornithogales, Ipheion, jacinthe des bois, brodiaea. Quatre doigts pour les tulipes botaniques, petits narcisses, jacinthes, nivéole, renoncule. Une main pour les grandes tulipes, fritillaires, aulx décoratifs et narcisses. Couvrez ensuite votre culture de façon homogène, avec un mélange à parts égales de terre, de sable et de terreau.

Articles associés