La Pause Jardin TV

Mon jardin

Planter les pommes de terre

Les pommes de terre dans un jardin, c'est comme le nez au milieu de la figure, c'est comme le soleil en été... Les pommes de terre dans un potager, c'est devenu obligatoire. Tout ça parce que depuis qu'elle est arrivée en Europe, en passant par l'Italie, et avec l'aide de Mr Parmentier qui a contribué à sa notoriété au 18ème siècle, la pomme de terre est devenue incontournable dans nos assiettes.

Cultiver les pommes de terre


Mais avant de la déguster, il faut bien sûr la cultiver. La pomme de terre est un tubercule, un peu comme les bulbes d'oignon ou de tulipe par exemple. C'est au printemps qu'il faut placer ce tubercule en terre. Dès le mois de février, les points de vente et les rayons jardin ont fait rentrer les "patates", c'est à cette période qu'il faut les acheter et les conserver dans la cave, au frais et à l'obscurité en attendant le moment de les planter en situation.

 

Les pommes de terre se plantent lorsque le lilas est fleuri, au mois d'avril ou mai en fonction des régions. Alors me direz-vous, pourquoi donc les faire rentrer 2 mois avant en magasin ??? Parce que c'est comme ça ! Bien avant, les jardiniers choisissaient de les faire germer eux-mêmes, voilà pourquoi les magasins de jardin anticipaient la vente face à la demande, et la tradition est restée. Plus le temps passe, plus le choix est restreint, et pour avoir la variété souhaitée, il est donc préférable de faire son achat en avance.

Les variétés de pommes de terre


Côté variété, là, c'est du bonheur, il y en a près de 200 disponibles en France, mais plus de 10 000 de par le monde.
Au jardin, on peut cultiver les variétés primeurs, récoltées 3 mois après la mise en terre, environ au moment de la floraison du pied, et les pommes de terre classiques, récoltées environ 5 mois après la plantation du tubercule.
Les pommes de terre aiment les sols profonds, meubles, même sableux. Elles aiment les terrains fertiles, c'est pourquoi il faut préparer le sol à l'automne en ajoutant un compost ou un amendement comme Fumor.

Dès que les premières tiges apparaissent, il est préférable de butter le plan en apportant de la terre en butte sur le pied, ceci afin de favoriser la croissance en particulier des tubercules.
Il faudra surveiller la plante qui fait le bonheur des doryphores. Les doryphores sont de très jolis insectes à la carapace jaune striée de noir, mais au-delà des apparences, les larves et les adultes sont capables de dévaster le feuillage, il faut donc rester vigilant.


Bon, mis à part quelques petits problèmes, la pomme de terre est vraiment la copine du jardinier, celle qu'il faut avoir dans son potager, et en plus, en plus.... C'est très bon, si vous la cuisinez correctement bien sûr, sans trop d'huile !!!

Produits associés

Toutes les vidéos

Les plantes vertes et fleuries décorent nos intérieurs avec beaucoup de panache, elles sont souvent de véritables sources de bien-être et de fierté. Mais dès qu’elles montrent des signes de fatigue ou jaunissent, aïe, aïe, aïe… C’est un vent de panique qui souffle sur la maisonnée.

Dans la vie, il y a des cactus… Et même un certain nombre, parce que la famille compte plus de 2000 espèces différentes ! Alors rassurez-vous, y’en aura pour tous les goûts.

En petit nom d’oiseau « courge » n’est pas forcément un qualificatif très apprécié ! Par contre, au jardin, la famille des cucurbitacées fait souvent l’unanimité : on adore.

Pourquoi faut-il tailler les fruitiers ? A la fin, on se le demande car il faut bien l’avouer, la taille, c’est toujours complexe et on a une peur bleue de tout faire de travers ! Mais par contre, quel bonheur d’avoir ses propres fruits, d’aller à la maraude même dans son propre verger.

Le Ficus est un arbre tropical originaire d’Asie, qui, lorsqu’il est cultivé dans ses conditions, peut atteindre 30m de haut. En latin « Ficus » veut dire « Figuier », le plus plébiscité est le Ficus ‘benjamina’ qu’on appelle aussi « Figuier pleureur », mais ne cherchez pas les figues. Sous notre climat continental, ce végétal est cultivé en plante verte d’intérieur.

Au siècle dernier, le potager était vivrier et devait être assez grand pour nourrir toute la famille. Et les longueurs des rangs de pommes de terre, les lignes de poireaux, haricots, carottes… Parfois, le jardin était quasi un champ ! Aujourd’hui, après un petit passage à vide, le potager fait son grand retour mais au carré… dans des bacs.