La Pause Jardin TV

Mon jardin

Planter des haies variées

La haie... à l'ancienne

La haie est présente presque partout chez nous ! Contrairement aux habitudes des américains du Nord ou des habitants du Nord de l'Europe qui laissent leur jardin ouvert, nous, en France, nous avons besoin de nous protéger des regards indiscrets et nous avons donc besoin d'une haie autour de la maison. La tendance par le passé était à la haie uniforme, coupée au carré et au cordeau. Une sorte de mur végétal autour de nos habitations. Les temps changent, les modes également, même au jardin ! Mine de rien, la haie de Thuya et de Cyprès rectiligne, c'est un sacré boulot. La taille doit avoir lieu deux fois dans l'année, en avril et en août, pour garder ce côté droit et structuré. Cette haie bien dense avait toutefois quelques inconvénients avec une pousse rapide et une largeur de plus en plus importante, difficile à contrôler par le jardinier.

 

Une nouvelle haie... tendance


Mais voilà, le jardinier est aujourd'hui plus apte à profiter de son jardin au lieu de travailler. Il préfère regarder les fleurs plutôt que de couper la haie, alors, pour lui apporter cette satisfaction et surtout, ce travail en moins, le choix des végétaux a changé.
Aujourd'hui, la tendance est à la haie paysagée et variée. Elle a tous les avantages : plus de couleurs, plus de floraisons, plus de parfums, plus de biodiversités, moins de travail, moins de maladies...
Le choix des arbustes à croissance plus réduite est un atout qui limite les temps de taille, et pour les arbustes, la liste est très longue. L'idée, c'est de mélanger les plantes à feuillage persistant comme les Photinias, les Lauriers, les Conifères à croissance lente, les Viornes, les Berberis, les Mahonias, les Houx, les Céanothes, les plantes de terre de bruyère... Avec des variétés florifères comme les Deutzias, les Corètes, les Millepertuis, les Lilas, les Sorbarias, les Rosiers, les Cognassiers... la liste n’est pas exhaustive !!! Bien sûr ! Le choix est immense.

Votre seul souci, lors de l'achat des plantes, est de vous inquiéter de la taille adulte des arbustes, leur période de floraison, la nature du feuillage (caduc ou persistant), l'exposition... Et le tour est joué. A vous les haies paysagées !

Bon, pour les puristes, il faudra tailler après la floraison, c'est sûr, ça facilite la venue de nouvelles fleurs l'année suivante. 

Et pour les amoureux de la nature, ces haies ont l'avantage d'abriter les oiseaux, les insectes auxiliaires en plus de vous apporter un peu de parfum en fonction des variétés.
La haie paysagée est également une solution simple pour limiter les maladies. En installant beaucoup d’espèces différentes, vous vous garantissez une haie saine puisque tous les végétaux ne sont pas sensibles aux mêmes maladies.


Bref ! La haie paysagée a tous les avantages, il est temps de la planter chez vous !

Produits associés

Toutes les vidéos

Les plantes vertes et fleuries décorent nos intérieurs avec beaucoup de panache, elles sont souvent de véritables sources de bien-être et de fierté. Mais dès qu’elles montrent des signes de fatigue ou jaunissent, aïe, aïe, aïe… C’est un vent de panique qui souffle sur la maisonnée.

Dans la vie, il y a des cactus… Et même un certain nombre, parce que la famille compte plus de 2000 espèces différentes ! Alors rassurez-vous, y’en aura pour tous les goûts.

En petit nom d’oiseau « courge » n’est pas forcément un qualificatif très apprécié ! Par contre, au jardin, la famille des cucurbitacées fait souvent l’unanimité : on adore.

Pourquoi faut-il tailler les fruitiers ? A la fin, on se le demande car il faut bien l’avouer, la taille, c’est toujours complexe et on a une peur bleue de tout faire de travers ! Mais par contre, quel bonheur d’avoir ses propres fruits, d’aller à la maraude même dans son propre verger.

Le Ficus est un arbre tropical originaire d’Asie, qui, lorsqu’il est cultivé dans ses conditions, peut atteindre 30m de haut. En latin « Ficus » veut dire « Figuier », le plus plébiscité est le Ficus ‘benjamina’ qu’on appelle aussi « Figuier pleureur », mais ne cherchez pas les figues. Sous notre climat continental, ce végétal est cultivé en plante verte d’intérieur.

Au siècle dernier, le potager était vivrier et devait être assez grand pour nourrir toute la famille. Et les longueurs des rangs de pommes de terre, les lignes de poireaux, haricots, carottes… Parfois, le jardin était quasi un champ ! Aujourd’hui, après un petit passage à vide, le potager fait son grand retour mais au carré… dans des bacs.