Plus de biodiversité

Mon jardin

Les oiseaux alliés du jardin

Les oiseaux alliés du jardin

Avoir des oiseaux de passage dans son jardin c’est assez banal et cela paraît une évidence. C’est vrai ! Mais certains oiseaux sont plus « utiles » que d’autres et se transforment en véritables alliés. Je vous invite à en (re)découvrir cinq que vous avez sûrement déjà accueillis chez vous. C’est parti !

Le rouge-gorge

Les oiseaux alliés du jardin

Facilement reconnaissable avec sa gorge orange et son corps rond, le rouge-gorge est partiellement migrateur dans les régions les plus froides de France. Mais il reste à demeure dans la majorité des cas.

Petit passereau à l’instinct territorial très développé (et au chant varié et mélodieux), il défend avec acharnement son périmètre, c’est pour cela qu’il est très rare d’en voir plusieurs en même temps.

Peu farouche, il se nourrit principalement d’insectes et de vers qu’il repère sur le sol de votre jardin et sous les feuillages. Notre ami le solitaire est donc très utile pour éliminer les parasites du sol.

Accueillir cet allié ailé

Le rouge-gorge est donc très utile pour éliminer les parasites du sol.

En hiver, il s’invite dans votre jardin. Mais, il a ses préférences. Monsieur Gorge (Rouge de son prénom) aime les arbres et arbustes aux branches basses lui offrant un observatoire de choix sur votre pelouse, et lui permettant de se replier aussi vite qu’il est apparu dans votre jardin. Pour favoriser son installation chez vous vous pouvez également placer dans votre arbre ou votre haie une mangeoire que vous remplirez de graisse et des graines.

Le bouvreuil

Les oiseaux alliés du jardin

Oiseau commun d’Europe (donc de France) à la robe orangée, on en distingue deux espèces qui aiment à fréquenter les jardins : le bouvreuil à tête rouge et le bouvreuil pivoine.

Equipé d’un bec très dur le bouvreuil est granivore (il se délecte des graines de résineux). Mais, il aime également manger les fruits des aulnes, bouleaux, charmes, lilas…

Accueillir cet allié ailé

Vivant en couple, le bouvreuil Pivoine préfèrera les haies alors que son cousin à tête rouge construira son nid en hauteur. Compagnon idéal et discret des jardins bio il disséminera les graines et les baies renouvelant ainsi naturellement la flore de votre jardin.

Vous pouvez favoriser son installation chez vous en mettant à disposition des graines dans des mangeoires. Le nid des bouvreuils étant souvent tapissé de mousse, lichen et poils d’animaux, laissez des touffes de poils de votre chien ou de votre chat elles leur seront très utiles (pour une fois).

Le chardonneret

Les oiseaux alliés du jardin

Cet oiseau de taille moyenne et léger au plumage bariolé (rouge, blanc, noir, jaune, beige) et au bec pointu aime picorer les graines de plantes annuelles et vivaces du jardin. Assez discret et craintif vous aurez du mal à l’observer à moins de rester immobile et silencieux.

Accueillir cet allié ailé

Faisant son nid dès le mois de mars, il aime s’installer d ans les peupliers et certains arbres fruitiers si ,bien sûr, ces arbres sont assez éloignés de votre habitation. On le trouve également dans des haies d’aulnes et de prunelliers. Pour être sûr de l’attirer laissez pousser les chardons et la bardane (au moins sur le bord de votre allée ou le long de votre mur).

Le troglodyte mignon

Les oiseaux alliés du jardin

Petit, au plumage marron clair aux lignes tachetées de noir sur le bord de ses ailes, cet oiseau est très commun dans nos jardins. Le troglodyte aime dévorer de nombreux insectes et larves d’araignées qu’il recherche partout dans votre jardin.

Accueillir cet allié ailé

Où aime t-il se nicher ? Je vous donne un indice : la réponse est cachée dans son nom ! Eh oui, notre ami aime les cavités des vieux murs et rocailles mais également les endroits un peu sauvages et touffus de votre jardin. Alors laissez votre bois, disposez des rochers, avec un peu de chance le troglodyte viendra nidifier dans les cavités ainsi créées.

Le verdier d’europe

Les oiseaux alliés du jardin

Oiseau insectivore, il est très utile au jardin. De couleurs verte et jaune, le verdier nidifie à partir du mois d’avril. En déclin dans les campagnes depuis 20 ans, il est salutaire et nécessaire de le protéger en l’accueillant dans votre jardin.

Accueillir cet allié ailé

Si vous êtes un bon hôte d’accueil, le verdier pourra occuper les lieux pendant plus de 10 ans.

Le verdier aime les haies où il peut trouver des baies, des graines et bien sûr des insectes. Les arbustes persistants lui assurent un excellent site de nidification. En hiver, quand la nourriture se fait rare, installez des mangeoires de graines de tournesol dont il raffole. Si votre jardin est la proie d’oiseaux trop encombrants et destructeurs, placez plusieurs mangeoires de part et d’autre de votre jardin, le verdier se fera un plaisir de les chasser quand il viendra y manger. Si vous êtes un bon hôte d’accueil, notre ami pourra occuper les lieux pendant plus de 10 ans.

Découvrez maintenant l’article pour apprendre à attirer les oiseaux dans votre jardin.

pdf

chronique de
mon jardin

Découvrez notre outil pour suivre votre jardin simplement

mon espace
  • Je réalise le calendrier de mon jardin

  • Je joue et je gagne des cadeaux

  • Et pleins d'autres nouveaux services à venir

La pause jardin vous propose ses inspirations

SOS plantes malades

Diagnostic insectes et maladies du jardin

Testez-vous

Quel jardinier êtes-vous?

Répondez à nos questions pour découvrir votre profil...