Les cultures de A à Z

Mon jardin

Légumes racines : Identifier, résoudre les problèmes

Légumes racines : Identifier, résoudre les problèmes

Mais ils en ont tous après mon potager ! Ce n’est pas parce qu’ils sont supérieurs en nombre que nous allons baisser les bras !

Les ravageurs

Identifier, résoudre les problèmes

  • L’altise est un petit coléoptère (2 mm de long), dont il existe diverses espèces qui sévissent sur les crucifères, l’une étant spécifique du navet. Cet insecte sauteur se nourrit des feuilles dont il perfore le limbe. Par temps chaud, les dégâts peuvent être importants.

Mon conseil : détruisez les crucifères sauvages et le colza qui servent d’hôte intermédiaire.

  • Le doryphore peut défolier totalement une culture de pommes de terre en moins d’une semaine. Pulvérisez un insecticide de contact comme le produit Doryphores foudroyant de Fertiligène trois fois à 5 jours d’intervalle dès que la présence des insectes a été décelée.

Mon conseil : éloignez les aubergines des plantations de pommes de terre car elles attirent tout autant les doryphores.

  • La larve de la mouche de la carotte fore des galeries dans les racines, les rendant inconsommables. Trois générations se succèdent dans l’année.

Mon conseil : plantez de l’ail ou de l’oignon de part et d’autre des rangs de carottes pour empêcher la mouche adulte de déceler l’odeur de sa proie et l’obliger à aller pondre ailleurs.

Les maladies

Identifier, résoudre les problèmes

  • Le mildiou, lors d’un été humides et frais, ce champignon décolore les feuilles de l’ail, de la carotte du navet, de l’oignon. Il sévit surtout dangereusement sur les pommes de terre. Traitez avec de la bouillie bordelaise si le temps est humide.

Mon conseil : ne plantez pas trop serré pour éviter une promiscuité favorable au développement du mildiou. Après une forte attaque, respectez une rotation de 4 à 5 ans.

  • La rouille attaque l’ail, la betterave, le céleri, provoquant des taches jaune orangé sur les feuilles qui dépérissent. Brûlez les parties atteintes et traitez dès l’apparition des premiers symptômes.

Mon conseil : s’il s’est produit une chute brutale de la température et que l’ambiance est humide, traitez préventivement contre la rouille car les conditions sont favorables à son développement.

pdf

chronique de
mon jardin

Découvrez notre outil pour suivre votre jardin simplement

mon espace
  • Je réalise le calendrier de mon jardin

  • Je joue et je gagne des cadeaux

  • Et pleins d'autres nouveaux services à venir

La pause jardin vous propose ses inspirations

SOS plantes malades

Diagnostic insectes et maladies du jardin

Testez-vous

Quel jardinier êtes-vous?

Répondez à nos questions pour découvrir votre profil...