Les cultures de A à Z

Mon jardin

Légumes feuilles : Avant de se lancer

Légumes feuilles : Avant de se lancer

Ici on discute salades et chicorées, poireaux et asperges ! Vous n’en avez pas encore dans votre jardin ? Essayez, et goûtez la différence quand un légume est ultra-frais !

Qu’est-ce qu’un légume feuille ?

Avant de se lancer

Les plantes dont on consomme le feuillage sont appelées « légumes feuilles ». On peut distinguer deux catégories : 

  • Les légumes dont on consomme l’intégralité de la feuille (limbe et pétiole) tels : amarante, arroche, barbe de capucin, baselle, brède mafane, chénopode, chicorée frisée, chicorée sauvage ‘Rouge de Vérone’, chicorée scarole, chicorée amère, chou pommé, chou rouge, chou chinois (pé-tsaï et pak-choi), claytone de Cuba, crambe maritime, cresson alénois, cresson de fontaine, endive, épinard, ficoïde glaciale, fougère, laitue, mâche, ortie, oseille, pissenlit, pourpier, raiponce, roquette, scolyme d’Espagne, tétragone, etc.

Bon à savoir : les feuilles constituent en général la partie la moins calorique d’une plante, mais aussi celle qui renferme le plus de vitamines et une très forte concentration en anti-oxydants. D’une manière générale, consommez plutôt les feuilles jeunes, ce sont les plus tendres et les plus savoureuses.

  • Les légumes dont le pétiole constitue la partie comestible : angélique, cardon, poirée (bette à cardes), rhubarbe. C’est aussi le cas du céleri à côtes (céleri branche), bien que certains le considèrent comme un légume tige.
  • Chez beaucoup de plantes aromatiques le feuillage constitue la partie la plus prisée : aneth, anis, cerfeuil, ciboulette, citronnelle, estragon, hysope, livèche, marjolaine, mélisse, menthe, origan, persil, romarin, sarriette, sauge, thym, verveine, verveine citronnelle, etc.

Qu’est-ce qu’un légume tige ?

Avant de se lancer

Les plantes dont on consomme la tige, c’est-à-dire la partie issue de la racine et qui porte les feuilles, sont peu nombreuses. Les exemples les plus évidents sont l’asperge et les pousses de bambou dont les toutes jeunes tiges sont un délice, le poireau dont le « fût » constitue la tige, de même que chez la ciboule et le fenouil dont le « bulbe » n’est en réalité qu’une tige déformée et renflée.

Le céleri-rave classé généralement parmi les légumes racines est constitué en réalité d’une tige qui sert d’organe de réserve.

Dans le cas du maceron ou grande ache, on consomme les jeunes pousses (tiges et feuilles).

Bon à savoir : les bulbes et les tubercules pouvant être considérés comme des tiges transformées, ail, échalote, oignon seraient botaniquement des légumes tiges. Il en est de même pour les : crosnes, pommes de terre, topinambour qui sont en réalité des tiges souterraines, mais on les considère comme des légumes racines.

La rotation des cultures

Avant de se lancer

Les légumes feuilles et tiges prélèvent surtout de l’azote dans le sol. Ils gagnent donc à être cultivés avant les légumes fruits ou graines qui, dans un sol trop richement azoté, produisent moins bien.

Considérez les légumes feuilles et tiges comme des cultures de transition.

Considérez les légumes feuilles et tiges comme des cultures de transition. Faites-les suivre une production de Cucurbitacées (courgette, melon, potiron, concombre) ou de maïs. Vous pourrez installer ensuite des Solanacées (aubergine, piment, poivron, tomate), puis des légumineuses (fève, haricot, pois) ou un engrais vert (luzerne, trèfle, vesce) pour reconstituer les stocks en azote, puisque ces plantes fixent ce composant de l’air atmosphérique sur leurs racines.

Une culture de légumes feuilles ou tiges peut revenir sur la même parcelle tous les deux ans (au lieu de trois ou quatre) car elle est moins exigeante que les autres catégories. Vous pouvez aussi la faire suivre par des légumes racines.

Mon conseil : vous pouvez fort bien associer dans un même emplacement des légumes feuilles à croissance rapide (salades, choux chinois) avec des Solanacées. L’exploitation des réserves nutritives du sol sera plus équilibrée.

Les plantes compagnes

Avant de se lancer

Les observations des jardiniers ont permis de mettre en évidence des associations de légumes qui facilitent une culture harmonieuse, sans que l’on connaisse les réelles interactions entre ces plantes. N’hésitez pas à cultiver dans la même planche les plantes suivantes :

  • Asperge : à laisser seule de préférence, même si la présence des : basilic, persil, piment, tomate ne semble pas l’incommoder.
  • Céleri : ail, chou, fève, haricot, oignon, poireau, tomate.
  • Chou : aneth, betterave, céleri, camomille, concombre, épinard, fève, haricot, hysope, laitue, oignon, poirée, pomme de terre, sauge, romarin.
  • Épinard : aubergine, céleri, chou, concombre, fraisier, laitue, oignon, poireau, pois, radis.
  • Laitue : betterave, carotte, céleri-rave, chou, concombre, courge, fraisier, oignon, pois, radis.
  • Poireau : carotte et céleri.
  • Poirée (blette) : ail, chou, haricot, oignon.

Mon conseil : il semble que les interactions des légumes feuilles avec les autres espèces soient assez faibles, hormis pour ce qui concerne les feuillages aromatiques. Vous pouvez donc cultiver la plupart des salades avec tous les autres légumes sans aucun problème.

Les plantes amies

Avant de se lancer

Les légumes feuilles et tiges se montrent particulièrement tolérants, mais il existe quelques cas particuliers qui retiennent l’attention :

  • Aneth : à éloigner des carottes.
  • Asperge : le voisinage de l’oignon modifie la saveur de ses turions.
  • Chou : il ne semble guère apprécier la présence des fraisiers et des tomates.
  • Épinard : la proximité d’une culture de pomme de terre semble lui être préjudiciable.
  • Fenouil : la présence d’absinthe et de coriandre paraît gêner la formation de ses graines.
  • Poireau : éviter la présence proche des brocolis, fève, haricot.
  • Sauge : à ne pas planter près des oignons.

Mon conseil : d’une manière générale, évitez de cultiver ensemble deux légumes fortement aromatiques et dont les nuances olfactives s’opposent.

pdf

chronique de
mon jardin

Découvrez notre outil pour suivre votre jardin simplement

mon espace
  • Je réalise le calendrier de mon jardin

  • Je joue et je gagne des cadeaux

  • Et pleins d'autres nouveaux services à venir

La pause jardin vous propose ses inspirations

SOS plantes malades

Diagnostic insectes et maladies du jardin

Testez-vous

Quel jardinier êtes-vous?

Répondez à nos questions pour découvrir votre profil...