Un jardin bien équipé

Mon jardin

Le kit du bon jardinier

Le kit du bon jardinier

Si selon le dicton : « le mauvais ouvrier a toujours de mauvais outils », le bon jardinier doit disposer d’une panoplie minimale pour pratiquer son art avec efficacité, confort et sécurité.

Pour travailler le sol

Le kit du bon jardinier

  • Bêche : avec son fer large et plat, vous retournez la terre (labour, bêchage) et creusez des trous de plantation impeccables.
  • Fourche à bêcher : Outil de base indispensable pour travailler la terre. Pour retourner les sols lourds et caillouteux, et pour travailler la terre proche de végétaux déjà plantés sans abîmer leurs racines.

Les bêches sont conseillées pour les sols légers ou peu collants, sans cailloux. Pour retourner la terre avant la mise en culture, diviser des souches de vivaces, enfouir le fumier et les amendements divers, transplanter les plants et les petits arbustes. Vous pouvez aussi utiliser un louchet qui permet de travailler les sols lourds collants et argileux plus facilement qu’avec une bêche. (la forme est un peu plus allongée).

  • Pelle : utilisez un modèle à fer rond pour évacuer la terre extraite lors de la plantation des arbres et des arbustes et pour remanier le compost.
  • Griffe : je vous conseille celle à quatre dents fines (croc à fumier), incomparable pour émietter la terre en profondeur et pour en extraire les pierres. Un outil incontournable pour préparer les planches de semis.
  • Râteau : avec lui, vous passez le sol au peigne fin. Choisissez un modèle à quatorze dents courbes pour niveler le terrain avant le semis ou ramasser toutes sortes de débris. Et avec le râteau à dents droites, vous plombez (tassez) la terre après le semis.
  • Serfouette : c’est le bon vieux piochon, au manche de 1,20 m terminé par un fer à panne large et langue pointue. Vous ne pouvez pas vous en passer pour décroûter superficiellement le sol et à tracer les sillons de semis (rayons). En revanche, je trouve le modèle à panne et fourche peu intéressant.
  • Transplantoir : ayez toujours à portée de mains cette mini pelle qui sert à planter les fleurs et les légumes en motte, ainsi que les gros bulbes.
  • Plantoir : avec un manche coudé et son nez pointu, vous en avez besoin pour les repiquages et la plantation des bulbes de petits calibres (crocus, muscaris, échalote).

Pour couper et tailler

le kit du bon jardinier

  • Sécateur : c’est l’outil noble, que tout bon jardinier doit avoir en permanence dans sa poche. Vous l’utilisez à tout moment pour couper avec précision les tiges rigides jusqu’à 2.6 cm de diamètre. Les modèles classiques dont la lame glisse le long d’un crochet sont plus efficaces, mais moins souples que les sécateurs à enclume.
  • Ébrancheur : si vous n’avez pas une poigne de bûcheron, ce sécateur à long manche, manié à deux mains est providentiel pour trancher des bois jusqu’à 3 à 4 cm de diamètre. Optez pour un modèle à crémaillère qui réduit l’effort de 30 à 50 %. Coupe tout : avec ces « super ciseaux » aux solides lames droites, vous tranchez sans effort les tuteurs, les liens, le fil de fer, les emballages, ce qu’il ne faut jamais faire avec un sécateur.
  • Serpette : attention, ce couteau muni d’une lame à l’extrémité pointue et recourbée est redoutable ! Avec sa lame très affûtée, lissez les plaies des arbres avant de les mastiquer.
  • Scie de jardinier : impossible de vous en passer pour réaliser toutes les coupes ponctuelles de gros diamètre. Avec sa lame fine vous vous faufilez partout entre les branches. Pour les gros travaux d’élagage, préférez bien sûr la tronçonneuse.

Pour l’entretien

Le kit du bon jardinier

  • Gants de jardin : vos mains sont précieuses, protégez-les ! Choisissez plusieurs modèles de gants, adaptés aux différentes tâches que vous devez effectuer, en privilégiant toujours la souplesse. Pour la manipulation des produits de traitements et des herbicides, les gants en nitrile s’imposent.
  • Brouette : attachée à l’image d’Épinal du jardinier, elle reste irremplaçable pour transporter des charges lourdes ou volumineuses. Sachez que les modèles à deux roues sont moins maniables, mais plus pratiques à vider.
  • Arrosoir : pour tous les apports d’eau ponctuels, ayez au moins deux modèles : un à long bec pour les plantes en pots et un à pomme pour les semis et les cultures fragiles. Gagnez du temps et des efforts avec une installation complète d’arrosage comprenant : tuyaux, arroseurs et programmateurs.

Le kit du bon jardinier

  • Pulvérisateur : vous devez appliquer les traitements avec finesse et précision. Un modèle à pression préalable d’un volume de 3 à 5 l s’avère suffisant pour la plupart des jardins. N’oubliez surtout pas de bien le rincer après chaque usage !
  • Balai à gazon : avec ce râteau à dents souples disposées en éventail, vous ramassez les feuilles mortes et les tontes sans abîmer le gazon et vous nettoyez les allées sablées ou gravillonnées. J’ai un faible pour les modèles en plastique légers, efficaces.
  • Taille-haies : préférez la simple cisaille pour les travaux de précision ou les petites interventions. Pour le reste, utilisez un modèle électrique (ou à batterie) en choisissant une lame assez courte, plus maniable, plus pratique.
  • Tondeuse : incontournable pour transformer votre pelouse en superbe tapis vert, il en existe des centaines de modèles, à tous les prix. Choisissez une machine de grande marque, gage de longévité et de fiabilité, dont les performances et l’encombrement sont bien adaptés à la configuration spécifique de votre jardin.
  • Coupe-bordure : le fil nylon qui tourne à grande vitesse coupe l’herbe le long des murs, des clôtures, des allées et autour des arbres, sans rien abîmer. Choisissez un modèle électrique car il ne nécessite aucun entretien, et de préférence un système d’alimentation automatique du fil, c’est plus pratique. Pour les travaux de nettoyage plus importants, optez pour une débroussailleuse à fil avec moteur à essence.
pdf

chronique de
mon jardin

Découvrez notre outil pour suivre votre jardin simplement

mon espace
  • Je réalise le calendrier de mon jardin

  • Je joue et je gagne des cadeaux

  • Et pleins d'autres nouveaux services à venir

La pause jardin vous propose ses inspirations

SOS plantes malades

Diagnostic insectes et maladies du jardin

Testez-vous

Quel jardinier êtes-vous?

Répondez à nos questions pour découvrir votre profil...