Plus de biodiversité

Mon jardin

Les insectes auxiliaires du jardin

Coccinelle lutter pucerons

Il y a encore peu de temps de cela, au jardin, l'un des ennemis, c'était l'insecte ! Mais quel insecte ? Peu importe ! L'insecte en général, la moindre bestiole volante un peu jaune était considérée comme une guêpe et pulvérisée sur le champ. Mais aujourd'hui, les choses ont bien changées, les insectes sont devenus les meilleurs amis du jardinier.

Qui sont ces insectes auxiliaires ?

Nous le savions déjà pour les abeilles. Sans les abeilles, pas de pollinisation et sans pollinisation, pas de fruits, de légumes ou de graines. En se promenant de fleurs en fleurs, les abeilles contribuent à la fécondation des plantes et permettent ainsi leur développement, c'est aussi simple que cela.

Sans abeilles, pas de pollinisation et sans pollinisation, pas de fruits, de légumes ou de graines.

Mais pour les autres insectes, comme le frelon, c'est la guerre ! Alors que justement question guerre, le frelon européen n'est pas le premier, il est plutôt peureux et ne pique que pour se défendre. Le bougre se contente de manger des œufs d'insectes et à ce titre, c'est plutôt un ami du jardinier... Hé oui, ça surprend !

Auxiliaires jardinMais il n'est pas le seul à nous donner un coup de main, il y a bien- sûr les coccinelles qui mangent les pucerons, les chrysopes qui s'occupent également des pucerons mais aussi des cochenilles, les syrphes dévoreuses de pucerons, les larves de cétoine souvent confondues avec des vers blancs du hanneton et qui s'affairent à améliorer le compost... Et il ne faut pas oublier les nématodes dans le sol, les carabes, les osmies, le staphylier odorant... Et côté pollinisation, pour donner un coup de main aux abeilles solitaires, il y a aussi les bourdons, les abeilles domestiques et même les papillons.

Voilà déjà un inventaire, certes incomplet, mais qui vous donne une idée de l'étendu du nombre de nos amis ! Le jardinier est entouré de copains de jardin qu'il faut bien-sûr chercher à garder au jardin, mais comment faire ?

Le gazon


Ça vous connaissez, nous avons tous du gazon autour de la maison. Il y a même des coins difficiles d'accès et franchement compliqués à tondre régulièrement. Mais oui, vous voyez bien, dans le fond, là-bas, près du tas de compost du voisin, sous les arbres. Et bien ce coin inaccessible, vous pouvez très bien le laisser pousser, les herbes folles vont grandir, donner des fleurs, et les insectes auxiliaires viendront batifoler tranquillement dans ce lieu paradisiaque.

Ensuite, ces mêmes insectes viendront manger les pucerons, à proximité, dans les rosiers. Votre mission si vous l’acceptez… Une fois par an, à l'automne, faire les foins et rendre le lieu aussi propre qu'au printemps dernier. Faites le calcul, ça vous fait une grosse tonte par an au lieu de 30 petites... Et en plus, les insectes apprécieront !

Les nichoirs à insectes

Cabane insectes jardin
Il y en a de très jolis en magasin, pour les chrysopes ou les coccinelles, à installer dans les arbres ou contre le mur. Certains seront peuplés rapidement d'abeilles solitaires, celles-là même qui favorisent la pollinisation...

Vous savez, le truc qui permet d'avoir une très bonne production dans son potager et votre verger. Et les nichoirs, c’est pédagogique puisqu’ils vous permettent d'expliquer la biodiversité aux enfants, en plus d’être très esthétiques et parfaitement intégrés à la déco de votre jardin. Pas mal, non ?

Les plantes

Une façon simple de créer la biodiversité dans votre jardin, c'est de diversifier au maximum vos plantations !


Ça, c'est fun ! Il y a déjà une façon simple de créer la biodiversité dans votre jardin, c'est de diversifier au maximum vos plantations. Finie la monoculture avec la haie de thuyas ou de lauriers, lâchez-vous, plantez de tout ! Une haie paysagée à plein d'avantages, c'est d'abord plus joli, ça vous permet ensuite de découvrir de nouvelles variétés, et, avec cette diversité, vous ferez venir les insectes qui se feront un plaisir de fréquenter votre jardin, avec tous les bénéfices que cela comporte.

Phacélie
Mais il y a aussi des plantes qui attirent les abeilles, les plantes mellifères ! C'est le cas de la lavande, du romarin, du thym, des cosmos ou même des soucis et de la phacélie. Vous avez donc le choix et vous pouvez influencer votre jardin pour lui apporter la biodiversité dont il a besoin, uniquement avec des plantes variées ou adaptées ! Vous allez passer pour un vrai pro !

Les prairies fleuries


Les plantes attirent les insectes utiles, mais c'est aussi le cas des fleurs. Les prairies fleuries sont aujourd'hui ciblées et peuvent vous permettre d'attirer les abeilles, les papillons, les insectes qui s'attaquent aux pucerons... Comment ça marche ? Les fleurs qui composent ces mélanges de graines sont sélectionnées pour leurs capacités à attirer la population voulue. Et ainsi, votre jardin est non seulement fleuri, aussi coloré qu'un bouquet, mais en plus, il est utile, pratique et écologique !

Auxiliaires jardin

 

Avec ces quelques techniques simples, vous pouvez transformer votre jardin en un véritable paradis pour les insectes auxiliaires. Et si le cœur vous en dit, vous pourrez raconter les petites histoires de ces petites bestioles si sympathiques, même les coccinelles viendront vous remercier !

 

pdf

chronique de
mon jardin

Découvrez notre outil pour suivre votre jardin simplement

mon espace
  • Je réalise le calendrier de mon jardin

  • Je joue et je gagne des cadeaux

  • Et pleins d'autres nouveaux services à venir

La pause jardin vous propose ses inspirations

SOS plantes malades

Diagnostic insectes et maladies du jardin

Testez-vous

Quel jardinier êtes-vous?

Répondez à nos questions pour découvrir votre profil...