Créer son jardin

Mon jardin

Les différents types de paillage au jardin

Les différents paillage au jardin

Le paillage, c’est bien, mais on fait comment, ça sert finalement à quoi, et comment faut-il s’y prendre ? Pas toujours simple de s’y retrouver…

A quoi sert le paillage au jardin ?

Le paillage au jardin et dans les cultures en pot est une véritable solution décorative mais aussi technique. Il limite l’évaporation de l’eau due au rayonnement du soleil, du coup vous réduisez vos apports d’eau.

Il empêche les mauvaises herbes de pousser ou les graines de germer : grâce à son couvert sur le sol, le paillage prive de lumière les plantes se trouvant dessous, et comme le soleil est un élément vital pour leur développement... Et en plus, vous faites d’une pierre deux coups, puisque le désherbage en sera forcément restreint !

Le paillage stabilise le sol et l'empêche de se tasser sous l'action de la pluie.

En plaçant du paillage, vous stabilisez la terre et donc vous évitez le phénomène de battance en empêchant le sol de se tasser sous l’action de la pluie. Avec ce couvert supplémentaire, vous protégez la vie microbienne du sol en réduisant les écarts de températures, les bactéries du sol sont essentiels aux plantes, elles facilitent leur développement.

Bien sûr, le paillage est décoratif, et il garde, en plus, les légumes ou les petits fruits au sec et au propre ! En clair, le paillage… il a tout bon !

les différents types de paillage au jardin

Une toile est-elle nécessaire sous le paillage ?

Bâche sous paillis ou pas de bâche sous paillis ? Pour cela, il faut distinguer deux situations : d’un côté les plantes annuelles qui meurent dès l’automne et de l’autre, les plantes vivaces et les arbustes restants en place plusieurs années.

  • Pour les plantes annuelles, la bâche microperformée ou textile n’est pas nécessaire. Les plantes annuelles vont mourir dès les premières gelées automnales et du coup le paillage mis en place pourra être incorporé au sol afin de l’amender, l’enrichir.
  • Pour les plantes vivaces, comme les fraisiers, ou les arbustes… Là, la bâche de paillage microperforée ou textile est intéressante ! Le paillage pourra ainsi rester en place plusieurs années, gardant, dans le premier cas les fraises à l’humidité et au propre, et dans le second cas, décorera et limitera l’arrosage et le désherbage. Chaque année, on peut remettre un peu de paillage supplémentaire pour cacher la bâche et garder un beau paillage.

 

Quel paillage choisir pour quelle plante ?

 

Il existe deux catégories de paillage : le paillage végétal et le paillage minéral.

Le paillage végétal 

Le paillage végétal est issu de matière végétale organique, il va au fil du temps se décomposer naturellement. Ce type de paillage comprend la paille que vous pourrez utiliser pour vos cultures de cucurbitacées, les melons, courges, potirons, courgettes. Les feuilles mortes, pour la protection des végétaux non rustiques en hiver. Les déchets de tonte à placer autour des pieds des arbustes à feuillage décoratif afin de leur apporter un peu d’azote. Le BRF (Bois Raméal Fragmenté), le broyat de vos petits branchages peut servir à pailler les massifs d’arbustes, mais soyez vigilants, les limaces adorent ce paillis ! Les engrais verts, ces plantes que l’on laisse sur place dans le potager en fin saison, elles couvrent le sol pendant l’hiver et sont incorporés à la terre au printemps, jouant ainsi un rôle d’engrais vert.

Il existe des coques de cacao provenant du cacaoyer, ce paillage riche en magnésium est idéal pour les rosiers. Les coques de coco provenant des déchets de noix de coco, sont utilisées en paillage des bordures et des haies.

La paillette de chanvre est parfaite pour toutes les cultures maraîchères, les plants potagers et les petits fruits sont protégés des salissures, et après la saison, le chanvre est incorporé au sol.

la paillage de chanvre

Les écorces de pin sont à privilégier pour les cultures de plantes acidophiles comme le rhodo, l’azalée, l’hortensia mais aussi pour les conifères.

Le paillage magic est constitué de paille compressée qui quadruple de volume une fois arrosé, il comprend un engrais. Vous pouvez l’utiliser sur toutes vos plantations de fleurs annuelles et plants potagers.

Le paillage minéral

Le paillage minéral est issu de différentes roches, il est donc inaltérable, incombustible et imputrescible. Il est recommandé d’installer une toile de paillis microperforée afin de conserver le plus longtemps possible le minéral en place, et garder le côté déco impeccable. Vous pouvez utiliser les billes d’argile, en surface de terreau pour toutes vos cultures en pot.

La pouzzolane, cette roche volcanique, est idéale pour les jardins de rocaille, pour les  bordures mais vous pouvez aussi en agrémenter vos allées.

les différents paillages au jardin : la pouzzolane

Les écailles d’ardoise sont parfaites pour les jardins de plantes acidophiles, avec les hortensias, par exemple, vous reconstituez une ambiance de jardins de Bretagne, dans les allées, les écailles sont également du plus bel effet !

Les graviers, selon leur granulométrie, agrémentent les jardins de cactus et de rocaille. Les gros galets blancs, ponctuent la décoration mais peuvent également couvrir la surface de terreau des grandes plantes en pot, pour limiter la frénésie des chats.

Le sable fait souvent partie de la déco des jardins zen. Et le verre pilé apporte de la couleur aux massifs de fleurs vivaces.

 

Appliquez en couche épaisse d'au moins 5 à 10 cm, le paillage végétal et le paillage minéral sont de vrais atouts au jardin, mais aussi au balcon et à la terrasse. Le paillage, c’est l’allié de tous les jardiniers !

De l'aide pour choisir un paillage ou calculer la quantité nécessaire ...

Motte Roland

Par Roland Motte

Expert Jardinier-créateur Roland intervient dans les métiers du jardin depuis plus de 30 ans

pdf

chronique de
mon jardin

Découvrez notre outil pour suivre votre jardin simplement

mon espace
  • Je réalise le calendrier de mon jardin

  • Je joue et je gagne des cadeaux

  • Et pleins d'autres nouveaux services à venir

La pause jardin vous propose ses inspirations

SOS plantes malades

Diagnostic insectes et maladies du jardin

Testez-vous

Quel jardinier êtes-vous?

Répondez à nos questions pour découvrir votre profil...