La Pause Jardin TV

Mon jardin

Les courges

En petit nom d’oiseau « courge » n’est pas forcément un qualificatif très apprécié ! Par contre, au jardin, la famille des cucurbitacées fait souvent l’unanimité : on adore.

 

Les courges, ce sont les courgettes, les melons, pastèques, potirons, potimarrons, citrouilles et autres courges de tous genres. Hormis les coloquintes dédiés exclusivement à la déco, tous les membres de cette famille sont comestibles.

 

Au jardin, leur culture est facile pour peu d’intégrer deux ou trois infos qui contribueront à leur totale réussite. Les courges sont des légumes-fruits annuels car gélifs. Quand les températures s’approchent du zéro et, qui plus est, sont négatives, la plante gèle ! Voilà pourquoi, sous nos latitudes, on la transplante chaque année. La plante sera donc en place au jardin d’avril à octobre !

 

Cultiver des courges : Comment s’y prendre ?

 

Comme 90% des plantes, les courges aiment la chaleur, donc prévoyez-leur une place au soleil. Vous pouvez faire des semis en place dès le mois d’avril, mais le plus simple est d’installer des plants directement en terre au mois de mai, après les risques de gelées printanières. Selon la variété, il existe des plantes rampantes comme les melons, les potirons…

 

les courges

 

Vous pourrez, au choix, les laisser courir au sol ou les faire grimper sur une structure solidement attachée. Mais certaines variétés comme les courgettes et les pâtissons, par exemple, ont un port érigé et ne demandent pas beaucoup de place. 

 

Quels soins apporter à la courge ?

 

La courgette et les courges contiennent pas loin de 95% d’eau, alors évidemment cet élément va être le Point-clé de leur développement tout au long de la culture. Bien sûr, pour éviter la corvée d’arrosage, vous pouvez installer du paillage au pied de la plante. Le paillage potager comme la paillette de chanvre ou un paillage avec une très bonne rétention en eau est idéal.

 

les courges

 

A la pose, optez pour une épaisseur d’au moins 7 centimètres de haut, la matière forme une croûte qui va limiter l’évaporation de l’eau due au rayonnement du soleil. La terre restera humide au pied de votre plant… pour son plus grand bonheur et le vôtre !

 

Si votre terre n’est pas assez riche, apportez un engrais utilisable en agriculture bio afin de favoriser la maturation des fruits. La culture des courges peut aussi se faire dans des contenants de 50 cm de toutes parts, utilisez un terreau potager.

 

Les courges se préparent à toutes les sauces. Leur conservation est très simple : la congélation, la mise en bocaux en pickles ou à l’huile, permettront de régaler toute la famille pendant les mois d’hiver.

 

Les courges

 

Sinon, vous pouvez aussi en sculpter quelques-unes, à la façon des sorcières d’Halloween.

 

Produits associés

Toutes les vidéos

Les plantes vertes et fleuries décorent nos intérieurs avec beaucoup de panache, elles sont souvent de véritables sources de bien-être et de fierté. Mais dès qu’elles montrent des signes de fatigue ou jaunissent, aïe, aïe, aïe… C’est un vent de panique qui souffle sur la maisonnée.

Dans la vie, il y a des cactus… Et même un certain nombre, parce que la famille compte plus de 2000 espèces différentes ! Alors rassurez-vous, y’en aura pour tous les goûts.

En petit nom d’oiseau « courge » n’est pas forcément un qualificatif très apprécié ! Par contre, au jardin, la famille des cucurbitacées fait souvent l’unanimité : on adore.

Pourquoi faut-il tailler les fruitiers ? A la fin, on se le demande car il faut bien l’avouer, la taille, c’est toujours complexe et on a une peur bleue de tout faire de travers ! Mais par contre, quel bonheur d’avoir ses propres fruits, d’aller à la maraude même dans son propre verger.

Le Ficus est un arbre tropical originaire d’Asie, qui, lorsqu’il est cultivé dans ses conditions, peut atteindre 30m de haut. En latin « Ficus » veut dire « Figuier », le plus plébiscité est le Ficus ‘benjamina’ qu’on appelle aussi « Figuier pleureur », mais ne cherchez pas les figues. Sous notre climat continental, ce végétal est cultivé en plante verte d’intérieur.

Au siècle dernier, le potager était vivrier et devait être assez grand pour nourrir toute la famille. Et les longueurs des rangs de pommes de terre, les lignes de poireaux, haricots, carottes… Parfois, le jardin était quasi un champ ! Aujourd’hui, après un petit passage à vide, le potager fait son grand retour mais au carré… dans des bacs.