Plus de biodiversité

Mon jardin

Les coccinelles, alliées de nos jardins

Coccinelles

Beaucoup d’entre nous connaissent cette jolie comptine qui ravit les enfants, mais que savons-nous réellement de ces petits coléoptères, grands alliés des jardins ? 

11 faits à connaître pour rétablir la vérité sur les coccinelles :

1. Les coccinelles font partie de la famille d’insectes appelée Coccinellidae. Ce nom vient du mot latin coccineus, qui signifie « écarlate ». Outre-Manche, une coccinelle est une « ladybird ». Cette version raccourcie de l’expression « our Lady’s bird », signifiant littéralement « oiseau de Notre Dame », semble avoir été inspirée par des peintures très anciennes représentant la Vierge Marie vêtue d’une grande cape rouge. Dans certains États des États-Unis, elle est couramment appelée « ladybug » (« bug » désignant un insecte).

Le nombre de  points sur la carapace de la coccinelle indique à quelle espèce elle appartient et non son âge !

2. Le nombre de  points sur la carapace de la coccinelle indique à quelle espèce elle appartient et non son âge, comme le veut une croyance populaire. Ce sont en effet le nombre de points sur son dos, ainsi que sa couleur, qui permettent d’identifier précisément l’espèce d’une coccinelle.

3. La coccinelle la plus répandue en France est la coccinelle à 7 points, dont le dos est rouge et porte, comme vous l’avez deviné, 7 taches noires.

Cocinelles à sept points

On estime à plus de 5 000 le nombre d’espèces de coccinelles dans le monde entier.

4. On aurait recensé 47 espèces différentes de coccinelles au Royaume-Uni, mais on estime à plus de 5 000 le nombre d’espèces de coccinelles dans le monde entier. Si vous détenez une photo d’une espèce de coccinelle qui vous semble plutôt rare, n’hésitez pas à la partager avec nous sur notre page Facebook

5. Les coccinelles ne sont pas toutes  rouges à points noirs. Elles peuvent être jaunes, orange, marron ou rouge et à points noirs, blancs ou rouges. Certaines portent même des zébrures au lieu de taches ! Ce sont leurs élytres qui sont colorés : ces ailes extérieures, plus dures, recouvrent au repos les ailes que les coccinelles utilisent pour voler et qui sont, elles, transparentes.

L’Harmonia axyridis, ou coccinelle asiatique, est l’espèce de coccinelle la plus invasive au monde.

6. L’Harmonia axyridis, ou coccinelle asiatique, est l’espèce de coccinelle la plus invasive au monde, qui est en train d’éliminer rapidement les autres espèces. Cette coccinelle est particulièrement difficile à identifier en raison de la multiplicité de ses aspects, car ses élytres peuvent être par exemple noirs à points rouges ou à zébrures et orange à points blancs.

7. A l'exception d'un petit nombre d'espèces se nourrissant de plantes ou de champignons, toutes les coccinelles, aussi bien les larves que les adultes, s'alimentent d'insectes et d'acariens. Les coccinelles se nourrissent notamment de pucerons, c’est pourquoi elles sont si utiles dans les jardins où elles constituent une alternative aux produits chimiques à pulvériser. Pour acheter vos coccinelles et en attirer davantage  dans vos espaces vertsil vous suffit de créer un abri à coccinelles tout simple en attachant ensemble quelques pommes de pin avec de la ficelle ou du grillage et d’accrocher ensuite ce refuge dans un endroit abrité de votre jardin.

8. Les coccinelles hibernent ou entrent en diapause d’octobre à février. Si vous trouvez une coccinelle dans une maison bien chauffée, remettez-la dehors dans un endroit abrité pour qu’elle poursuive son hibernation et ne meure pas de faim pendant la saison froide (moins riche en pucerons).

Coccinelle en vol

9. Lorsqu’elle est attaquée, la coccinelle émet de petites gouttes d’un liquide jaune au goût peu agréable. Ainsi, les oiseaux associent sa couleur vive à un mauvais goût, ce qui permet à ce coléoptère de ne pas être pourchassé.

10. Une coccinelle adulte peut vivre de 1 à 3 ans. 

11. Certaines coccinelles femelles sont infectées par une bactérie (le spiroplasme), qui tue les embryons mâles.

Les espèces de coccinelles les plus communes

La coccinelle à deux points : Adalia bipunctata Linné

Cette coccinelle est naturellement présente à travers l’Europe, l’Asie centrale et l’Amérique du Nord

L'adulte d'Adélia bipunctata est typiquement rouge avec au centre de chaque élytre une tache noire mais sa coloration est très variable. De nombreux individus sont noirs à taches rouges. Ils mesurent 5 à 8 mm de long.  

Les stades larvaires sont gris ou noir, puis apparaissent des taches oranges et jaunes. La nymphe est jaune orangée et mesure 4 mm.

Coccinelle à 2 points

La coccinelle à sept points : Coccinella septempunctata

Surnommée "bête à bon Dieu", la coccinelle à sept points, Coccinella septempunctata, est une espèce très commune en Europe.

Surnommée "bête à bon Dieu", la coccinelle à sept points, Coccinella septempunctata, est une espèce très commune en Europe.

Ses œufs sont pondus au printemps, les larves se développent suivant les températures et la disponibilité des proies. A l'automne, les adultes rentrent en hibernation en groupes dans divers abris végétaux ou minéraux, pour réapparaitre au printemps.

Les œufs sont jaune orangés de 1.5-2 mm. Ils sont pondus groupes d'une vingtaine près des foyers de pucerons sur la face inférieure des feuilles.

Les larves sont bleu-gris avec des points noirs et oranges, d'une taille de 8-10 mm.

La nymphe  immobile, est jaune et noire, d'une taille de 5 à 7 mm.

L'adulte a le thorax noir avec des taches blanches à gauche et à droite, et mesure 6 à 8 mm. Elle est identifiable à sa forme ovale presque ronde et ses sept points noirs sur fond orange à rouge.

Coccinelle à 7 points et pucerons

La coccinelle à dix points : Adalia decempunctata

Assez commune, Adalia decempunctata est une coccinelle très utilisée en lutte biologique pour le contrôle des pucerons. A cause de la très forte diversité de couleurs et de motifs qu'elle peut avoir, elle est assez délicate à identifier.

Les coccinelles à 10 points, Adalia decempunctata, apparaissent durant les premiers jours chauds du mois de mars.

Coccinelle à 10 points

Et maintenant à vous de jouer en tentant d’en identifier le plus possible ! Prenez note de vos trouvailles !

 

pdf

chronique de
mon jardin

Découvrez notre outil pour suivre votre jardin simplement

mon espace
  • Je réalise le calendrier de mon jardin

  • Je joue et je gagne des cadeaux

  • Et pleins d'autres nouveaux services à venir

La pause jardin vous propose ses inspirations

SOS plantes malades

Diagnostic insectes et maladies du jardin

Testez-vous

Quel jardinier êtes-vous?

Répondez à nos questions pour découvrir votre profil...