Créer son jardin

Mon jardin

Climat et exposition du jardin

Climat et exposition du jardin

Ne jouez pas les apprentis-sorciers au jardin ! Le climat de votre région, mais aussi l’exposition de votre terrain doivent vous guider dans vos achats.

À chaque climat son jardin

J’habite dans le Forez, un petit coin de France perché entre Saint-Etienne et Clermont-Ferrand. Mon rêve est de posséder un jardin exotique.

Après un passage réussi en jardinerie, je ramène deux bananiers dotés d’un feuillage immense à l’effet spectaculaire, une fougère arborescente et 3 cordylines avec leurs longues feuilles pointues. Aussitôt fait, aussitôt dépotées et plantées, je profite de mon jardin transformé tout l’été, tel un pacha en mode farniente.

Mon voisin m'avait prévenu ... j’ai compris - à mes dépends - ce qu’il voulait dire !

Mais l’hiver très froid et très humide se met à rimer très vite avec déconvenue : mes arbres exotiques gèlent sur pied un par un sans que quoi que ce soit puisse les sauver ! 

Mon voisin m'avait prévenu ! Lui qui me disait que les espèces que j’avais choisies n’étaient pas « rustiques » pour mon jardin, j’ai compris - à mes dépends - ce qu’il voulait dire.

Climat et exposition du jardin

Bref, pour moi les jardins exotiques c’est compromis, alors pour bien commencer et ne pas se tromper dans l'implantation d'un jardin, voici quelques informations de bases à toujours garder à l’esprit :

Si vous habitez près d’un océan :

Pensez bien que sa proximité adoucit la température et humidifie l’atmosphère. L’influence de l’océan se ressent jusqu’à 100 kms à l’intérieur des terres ! Ce climat plutôt doux et humide tout au long de l’année vous permettra de cultiver des espèces parfois délicates, si tant est que vous les protégiez du vent.

Ainsi, si vous êtes breton, vous pouvez tout à fait planter dans votre jardin des mimosas ou bien encore des eucalyptus (natifs d’Australie).

Si vous vivez près de la méditerranée c’est une autre histoire :

La côte méditerranéenne, même si elle est un délice pour les vacances, met à rude épreuve les végétaux qui y poussent : hiver doux, mais souvent pluvieux, été caniculaire et vents violents y sont très fréquents.

Climat et exposition du jardin

Bien entendu vous n’aurez aucun problème pour faire pousser des plantes exotiques et locales toujours en les protégeant du vent : plantes grasses, cactus, agrumes, palmiers, oliviers, cyprès, pin parasols… la liste est longue et très variée. Un dernier conseil pour les nouveaux arrivants : l’hiver étant court, la végétation est très souvent en avance, alors soyez vigilants et anticipez vos travaux saisonniers.

Si vous êtes plutôt « montagnard »

Vous avez des voisins ? Regardez ce qu’ils font pousser dans leur jardin ! Vous êtes dans une maison isolée ? Inspirez-vous de la nature qui vous entoure et des plantes qui la peuplent. 

Vous avez des voisins ? Regardez ce qu’ils font pousser dans leur jardin !

Sachez que l’on perd en moyenne 1°C de température tous les 300 m. La montagne… ça vous gagne ! Avec ses hivers très rigoureux, longs et enneigés, ses étés courts et rarement très chauds. Là-haut inutile de jouer les fanfarons, choisissez des espèces adaptées au climat. Vous trouverez en jardinerie des cousines horticoles qui s’en rapprochent : lupins, campanules, renouées, digitales, benoîtes, asters, renoncules…

Vous vivez dans une zone de plaines très dégagées ?

Méfiez-vous du vent et protégez votre jardin par des haies brise-vent. Vous avez un doute sur la ou les plantes que vous souhaitez planter pour décorer votre jardin ? Pas de souci, allez en jardinerie et demandez conseil à un expert du magasin.

Et le climat continental ?

Eh oui, nous l’avons aussi en France et dans pas mal de régions d’ailleurs ! Pour simplifier, si vous habitez dans la moitié Est vous êtes concerné (Champagne, Alsace, Franche-Comté, Auvergne…). Il se caractérise par une grande amplitude thermique entre l’hiver et l’été (jusqu’à -20°C pour les plus basses - jusqu’à 30°C estival).

Là, pas question d’improviser, il faut choisir des plantes rustiques sous ces climats, c’est à dire des plantes capables de supporter des températures négatives sans sourciller et de tels écarts de température entre les saisons ! Une fois de plus « le bon sens doit parler », et s’il reste muet : un seul mot d’ordre « demandez à un spécialiste en jardinerie ». Même si vous choisissez de telles plantes, n’oubliez pas l’hiver venu de les couvrir d’un voile d’hivernage et d’un bon paillage le cas échéant.

L’exposition est déterminante

Vous avez remarqué comme votre jardin est un véritable concentré de zones microclimatiques ? Selon l‘exposition, les températures, l’humidité, l’ensoleillement et l’intensité des vents varient fortement. Vous ne pourrez cultiver ce que vous voulez sur des zones orientées au Nord : en effet, un tel jardin reçoit 50% d’ensoleillement en moins qu’un jardin orienté au Sud !

Pensez-y lors de l’achat de vos végétaux. Protégez également votre jardin des vents dominants par des haies épaisses à feuillage persistant qui réduisent l’effet rafraîchissant et desséchant.

Vous n’avez pas de jardin mais un joli balcon

C’est pareil ! Les balcons sont par nature très exposés au vent qui y crée même de jolies petites turbulences ! Alors n’hésitez pas à installer des barrières ajourées qui filtreront les courants d’air et serviront de premier écran pour faire pousser ensuite une jolie petite jungle verdoyante.

jardin sur le balcon

De même, si votre balcon est à l’ombre (orienté au nord), qu’il donne sur un autre immeuble ou bien encore sur de grands arbres (platanes, chênes, marronniers…), mesurez bien son taux d’ensoleillement en été comme en hiver, car ces obstacles entre votre jungle urbaine et le soleil si précieux peuvent ruiner tous vos efforts d’apprenti jardinier.

pdf

chronique de
mon jardin

Découvrez notre outil pour suivre votre jardin simplement

mon espace
  • Je réalise le calendrier de mon jardin

  • Je joue et je gagne des cadeaux

  • Et pleins d'autres nouveaux services à venir

La pause jardin vous propose ses inspirations

SOS plantes malades

Diagnostic insectes et maladies du jardin

Testez-vous

Quel jardinier êtes-vous?

Répondez à nos questions pour découvrir votre profil...