La Pause Jardin TV

Mon jardin

Les cactées

Dans la vie, il y a des cactus… Et même un certain nombre, parce que la famille compte plus de 2000 espèces différentes ! Alors rassurez-vous, y’en aura pour tous les goûts.

 

Les cactées sont reconnaissables à leurs feuilles, qui ne sont autres que les aiguilles… Et ça, c’est le genre de détail qu’on n’oublie pas ! Originaires du sud-ouest des Etats-Unis et du Mexique où les cactées poussent en plein air, chez nous, au-dessus de la Loire, la plupart du temps, elles décorent nos intérieurs. Et elles le font avec audace et originalité tant elles sont diverses et variées.

 

Comment gérer les cactus?

 

Faites simple, car leur fonctionnement  l’est ! Mais pour cela, deux point capitaux sont à retenir : le premier,  est que le genre à besoin de beaucoup de lumière toute l’année. Le second,  est de fonctionner sur 2 saisons : l’été et l’hiver. L’été va se dérouler de mars à octobre, et l’hiver de novembre à février… simple, non ?

 

Les cactus en été

 

Pour répondre au besoin d’ensoleillement de votre plante, placez-la derrière une fenêtre ou une baie vitrée orientée plein sud. Si vous possédez un jardin ou une terrasse ensoleillée, dès le mois de juin, placez vos cactées à l’extérieur mais n’oubliez pas de les renter à partir de septembre.

 

cactées

 

Dans cette période dite d’été, suivez  bien l’arrosage en laissant sécher le terreau entre deux apports d’eau. Ne laissez jamais d’eau stagnante dans la soucoupe, votre plante n’appréciera pas du tout d’avoir les pieds dans l’eau. Apportez un engrais spécial cactées exclusivement pendant l’été.

 

Les cactus en hiver

 

Les cactées se plairont dans une pièce  toujours lumineuse mais fraîche, avec des températures comprises entre 10 et 15°C. Stoppez tous les apports d’eau et d’engrais. N’ayez crainte, vos plantes vont adorer ce petit passage restrictif et frais. En plus, cette période de repos végétatif sera très bénéfique, elle permettra à la plante de préparer sa floraison et de mieux se développer.

 

Ces végétaux ont des croissances très lentes. Mais si vous devez effectuer un rempotage de cactus, il est préférable de l’exécuter en hiver, et plus exactement pendant le mois de février.

 

cactus

 

Pour ce faire, utilisez un contenant d’une seule taille plus grande que le précédent et préférez un terreau Cactées spécialement adapté à leurs besoins.  Bien sûr, n’oubliez pas d’enfiler vos gants, mais prévoyez aussi quelques bandelettes de journaux qui vous aideront à maintenir le végétal sans vous piquer. Après le rempotage, apportez un petit peu d’eau afin de favoriser le tassement du terreau et l’installation des racines.

 

Vous savez tout sur les cactées, et quand vous allez découvrir ces beautés, il est à parier que vous allez en être complétement piqué ?

Produits associés

Toutes les vidéos

Les plantes vertes et fleuries décorent nos intérieurs avec beaucoup de panache, elles sont souvent de véritables sources de bien-être et de fierté. Mais dès qu’elles montrent des signes de fatigue ou jaunissent, aïe, aïe, aïe… C’est un vent de panique qui souffle sur la maisonnée.

Dans la vie, il y a des cactus… Et même un certain nombre, parce que la famille compte plus de 2000 espèces différentes ! Alors rassurez-vous, y’en aura pour tous les goûts.

En petit nom d’oiseau « courge » n’est pas forcément un qualificatif très apprécié ! Par contre, au jardin, la famille des cucurbitacées fait souvent l’unanimité : on adore.

Pourquoi faut-il tailler les fruitiers ? A la fin, on se le demande car il faut bien l’avouer, la taille, c’est toujours complexe et on a une peur bleue de tout faire de travers ! Mais par contre, quel bonheur d’avoir ses propres fruits, d’aller à la maraude même dans son propre verger.

Le Ficus est un arbre tropical originaire d’Asie, qui, lorsqu’il est cultivé dans ses conditions, peut atteindre 30m de haut. En latin « Ficus » veut dire « Figuier », le plus plébiscité est le Ficus ‘benjamina’ qu’on appelle aussi « Figuier pleureur », mais ne cherchez pas les figues. Sous notre climat continental, ce végétal est cultivé en plante verte d’intérieur.

Au siècle dernier, le potager était vivrier et devait être assez grand pour nourrir toute la famille. Et les longueurs des rangs de pommes de terre, les lignes de poireaux, haricots, carottes… Parfois, le jardin était quasi un champ ! Aujourd’hui, après un petit passage à vide, le potager fait son grand retour mais au carré… dans des bacs.