La Pause Jardin TV

Mon jardin

Le bambou

Des bambous, il en existe des quantités... De tailles et de look bien différents. Des petits, des grands, et même des grimpants... Une plante à découvrir !

Bambou passe partout 


Dans un pot, un jardin, sur la terrasse, au soleil, à l'ombre, il y a toujours une place pour un bambou. C'est ce qui fait d'ailleurs son succès.
En fonction de votre terrain, de votre climat, des rigueurs de la région, vous pourrez choisir LE bambou le plus adapté, et les spécialistes de nos rayons jardin pourront vous aiguiller vers la plante de vos rêves.
Mais avant de faire votre choix stratégique, voici quelques conseils simples, histoire de faire le ménage et de comprendre à qui nous avons à faire...

Traçant


Il existe deux grands types de bambous, les traçants et les non traçants. Les traçants ont des rhizomes qui pourront se répandre dans le jardin. Avantage ? Ils feront de grands bosquets et envahiront une zone du jardin. Inconvénient ? Ils sont capables de dépasser les limites de propriété pour aller s'implanter partout, y compris chez le voisin. Si vous décidez de planter l'un de ces bambous traçants, prenez garde et organisez-vous pour que les rhizomes restent bien limités à l'espace voulu. Il existe d'ailleurs des bâches anti-rhizomes à installer autour du massif.

Plantation


Avec les bambous non-traçants, le problème ne se posera pas, c'est déjà ca  !!!
En pot ou en pleine terre, la période idéale pour les planter, c'est le printemps, mais ils sont vendus en container et vous pourrez les planter toute l'année. N'oubliez pas un bon arrosage et une terre bien drainée et plutôt légère. Ajoutez si besoin un terreau à la terre de plantation.
En pot et en fonction de la variété, le volume devra être conséquent si vous souhaitez avoir une plante en bonne santé.

Arrosage


Comme toutes les plantes en pot, l'arrosage devra être surveillé comme le lait sur le feu, surtout en été avec ces bambous prêt à boire de bonnes quantités d'eau. Une plante en pot est dépendante du bon vouloir de son jardinier !
Rassurez-vous, les 2 ou 3 premières années, le bambou va se mettre en place et développer en priorité son système racinaire. Vous ne le verrez pas se développer de façon magistrale. Mais ensuite, lorsqu'il se sera organisé, là, vous verrez le résultat et vous pourrez constater sa croissance.

Trucs de bambou


Les bambous, en fonction des espèces, sont plutôt robustes. S'ils perdent légèrement leur feuillage en hiver, rien de grave, de nouvelles feuilles apparaitront avec l'arrivée du printemps.
Petit truc en plus, comme le bambou est gourmand en eau tout en aimant les terrains bien drainés, vous pourrez le pailler au pied. En plus, ce paillage servira de protection pour l'hiver en cas de froid excessif !
Si vous n'avez pas encore tenté l'aventure "Bambou", il est temps d'essayer !

 

Produits associés

Toutes les vidéos

Les plantes vertes et fleuries décorent nos intérieurs avec beaucoup de panache, elles sont souvent de véritables sources de bien-être et de fierté. Mais dès qu’elles montrent des signes de fatigue ou jaunissent, aïe, aïe, aïe… C’est un vent de panique qui souffle sur la maisonnée.

Dans la vie, il y a des cactus… Et même un certain nombre, parce que la famille compte plus de 2000 espèces différentes ! Alors rassurez-vous, y’en aura pour tous les goûts.

En petit nom d’oiseau « courge » n’est pas forcément un qualificatif très apprécié ! Par contre, au jardin, la famille des cucurbitacées fait souvent l’unanimité : on adore.

Pourquoi faut-il tailler les fruitiers ? A la fin, on se le demande car il faut bien l’avouer, la taille, c’est toujours complexe et on a une peur bleue de tout faire de travers ! Mais par contre, quel bonheur d’avoir ses propres fruits, d’aller à la maraude même dans son propre verger.

Le Ficus est un arbre tropical originaire d’Asie, qui, lorsqu’il est cultivé dans ses conditions, peut atteindre 30m de haut. En latin « Ficus » veut dire « Figuier », le plus plébiscité est le Ficus ‘benjamina’ qu’on appelle aussi « Figuier pleureur », mais ne cherchez pas les figues. Sous notre climat continental, ce végétal est cultivé en plante verte d’intérieur.

Au siècle dernier, le potager était vivrier et devait être assez grand pour nourrir toute la famille. Et les longueurs des rangs de pommes de terre, les lignes de poireaux, haricots, carottes… Parfois, le jardin était quasi un champ ! Aujourd’hui, après un petit passage à vide, le potager fait son grand retour mais au carré… dans des bacs.