Les cultures de A à Z

Mon jardin

Arbres feuillus : Planter, semer

Arbres feuillus : Planter, semer

Les arbres et les arbustes ayant pour vocation de rester en place plusieurs années, travaillez le sol en profondeur afin de leur offrir les meilleures conditions d’implantation possible.

En règle générale

L’idéal pour un arbre serait d’ameublir une surface de 1m2 sur 70cm de profondeur (jusqu’à 1m si le sous-sol est imperméable) et de 50 x 50 x 50cm pour un arbuste. Dans les sols de bonne qualité, vous pouvez vous limiter à deux fois le volume de la motte de racines. Une grande majorité d’arbres et d’arbustes se montrent peu exigeants et prospèrent dans tous les sols hormis les plus pauvres et les endroits marécageux.

Mon conseil : par principe, mélangez systématiquement un fertilisant organique (fumiers + algues) ou du compost à la terre d’origine lors de la plantation. Vous pouvez également utiliser la tourbe fertile Naturen de Fertiligène, tourbe enrichie de compost et de fumier, idéal pour la plantation d’arbres et arbustes (surtout pour leur assurer un bon démarrage). Contrairement à une habitude très répandue, n’éliminez pas les cailloux (sauf s’ils sont très nombreux et très gros) car ils jouent un rôle important pour l’aération et la porosité du sol.

Les plantes de terre de bruyère

 

Constituant un rayon à part dans les pépinières et les jardineries les : airelle, andromède du Japon, azalée, enkianthus, érable du Japon, gaultheria, kalmia, leucothoe, pernettya, skimmia, exigent un sol très acide (pH 4,5 à 5,5). On les cultive en général dans de la terre de bruyère pure extraite des sols forestiers ou de la terre « dite » de bruyère, substrat acide composé de tourbe blonde, d’écorces et de sable.

érable du Japon

Mon conseil : isolez la terre de bruyère de la terre « normale » de votre jardin en tapissant le trou de plantation avec un feutre pour jardin ou en surélevant le massif dont le sol sera aussi recouvert de ce géotextile. En effet, il ne faut pas que des échanges avec des éléments calcaires puissent se produire sous peine de bloquer l’assimilation du fer. Cette carence se traduit par le jaunissement du feuillage et une végétation chétive (chlorose).

Les plantes acidophiles

Contrairement à une idée souvent répandue, ne cultivez pas dans de la terre de bruyère pure les : bruyère, camélia, cléthra, daphné, drimys, fothergilla, hamamélis, hortensia, magnolia, sarcococca, schizophragma, mais simplement dans un bon sol de jardin à réaction acide (pH 6 environ), qui offre l’avantage d’une plus grande richesse minérale.

Hortensia

Mon conseil : pour obtenir le sol idéal, mélangez à la terre d’origine dans une proportion égale un bon amendement organique et de la tourbe blonde. Le drainage constitue également le secret de la réussite, alors, tapissez le fond du trou de plantation avec  un lit de 3 cm de pouzzolane Naturen (grains de roche très souvent volcanique - gros calibre).

Paré à planter !

Les arbres et les arbustes à feuillage caduc gagnent à être installés durant la période de dormance (de mi-octobre à fin mars), tandis que les persistants préfèrent la douceur printanière pour leur mise en place. Les arbustes de terre de bruyère apprécient d’être plantés dès la fin de l’été, idéalement entre début septembre et fin octobre.

Planter, semer

Incorporez toujours un engrais de fond sans qu’il se trouve directement au contact des racines.

Ne plantez pas trop profond (maintenez le collet au niveau du sol ou recouvrez au maximum la partie supérieure de la motte de 5 cm) car cela ralentit la croissance de la plante.

Pour favoriser un bon enracinement, utilisez préférentiellement un terreau spécifique plantation comme le terreau Plantation Fertiligène. Il vous assurera un bon départ de vos arbres et arbustes que ce soit en bac ou en pleine terre.

Vous venez de finir la plantation !

pdf

chronique de
mon jardin

Découvrez notre outil pour suivre votre jardin simplement

mon espace
  • Je réalise le calendrier de mon jardin

  • Je joue et je gagne des cadeaux

  • Et pleins d'autres nouveaux services à venir

La pause jardin vous propose ses inspirations

SOS plantes malades

Diagnostic insectes et maladies du jardin

Testez-vous

Quel jardinier êtes-vous?

Répondez à nos questions pour découvrir votre profil...