Un jardin bien équipé

Mon jardin

Aménager un bassin d'ornement

Bassin jardin

Un bassin dans un jardin, ça fait rêver ! Mais pourquoi ? Ah, mon brave Môssieur, pour plein de raisons … Le bruit de l'eau et son mouvement, la danse des poissons rouges à la surface … Et qu'il soit petit ou grand, l’image paisible de ce point d’eau en pleine nature ! Voilà déjà suffisamment de raisons pour construire son bassin … Mais, comment faire ?

L’emplacement

Choisissez un lieu dans le jardin qui s'adaptera parfaitement à la mise en place de ce bassin : pas sur les passages, bien sûr, il faut un petit recoin, sympa, entouré de nature et proche de l’arrivée d'eau. Ensuite, l’accessibilité est importante pour venir entretenir le bassin, pouvoir tourner autour afin de nourrir les poissons et de nettoyer les plantes.

Autre élément important ? Evitez de positionner le bassin sous les arbres, sinon il vous faudra installer un filet pour limiter les chutes des feuilles dans l'eau à l’automne … Sans compter les éventuelles aiguilles de pin qui pourraient acidifier l’eau. Bref, le filet c’est bien, mais c’est un peu galère …

La conception

Il existe de petits bassins en coque préformée, pratique ! Mais l’idéal, est de créer votre bassin sur mesure, ni trop grand, ni trop petit. En plus, vous pourrez créer exactement la forme souhaitée, en évitant toutefois les effets de style et les formes trop compliquée car l’eau doit circuler facilement. Dans tous les cas, prévoyez une fosse profonde, d'au moins 1m50, elle servira de réserve d’eau et “d’abri” pour les poissons en cas de gel l’hiver. Et pour le reste du bassin, optez pour des paliers avec les plantes de berge et autres végétaux intermédiaires.

  • Veillez à garnir le fond de votre bassin de sable fin pour que la bâche repose sur un sol bien plat.
  • Posez d’abord un feutre de protection géotextile, puis la bâche que vous aurez choisie, mais visez la qualité.
  • Ne lésinez pas sur les moyens et suivez bien les conseils de pose, l’étanchéité de votre bassin en dépend, c'est un point très important.

Rives bassin

Eau vive

Le remplissage

A priori, ce n'est pas bien compliqué, il faut un tuyau et de l'eau … Oui mais !

  • Ne prenez pas de l’eau de récupération qui peut contenir des bactéries, la meilleure eau, c’est encore celle du robinet. En plus, en observant attentivement le compteur lors du remplissage, vous connaitrez le volume exact d'eau dans votre bassin, ce qui pourra servir par la suite …
  • Ne pompez pas l’eau du ruisseau ou de la rivière voisine, si une pollution, toujours possible, se retrouvait dans la rivière, elle se diffuserait aussi dans votre bassin … Pas terrible ! Dans votre bassin, évitez de déverser en excès l’eau récupérée de l’abri de jardin, vous ne contrôlerez plus le niveau, ou alors il faudra prévoir un déversoir … Compliqué !

Les plantes

Vos pépiniéristes et les vendeurs dans les magasins spécialisés de jardin vont pouvoir vous conseiller facilement.

Là, c’est facile, il suffit de respecter les hauteurs du bassin et de planter en fonction des besoins de chacune des plantes.  Pour les plantations profondes, il existe des paniers prévus à cet effet. Ces paniers laissent passer l’eau et les racines de la plante.

Au bord du bassin, pensez aux plantes qui aiment avoir les pieds dans l’eau, vous pouvez planter des arums, iris d’eau, renoncules, joncs, carex, trolles, gunnera …

A la première profondeur et jusqu’à environ 10 centimètres, c’est la zone réservée aux acorus, callas, menthes aquatiques, myosotis, myriophylles, thypha gracilis …

En s’enfonçant un peu plus dans l’eau, jusqu’à 30 centimètres, c’est le coin préféré des apanogetons, nympheas, joncs et autres aloes d'eau.

Et pour les profondeurs, là, il est possible d’installer lotus, nénuphars, potamogetons, talia dealbata …

Décidément, vous n’avez que l’embarras du choix !

Carpe koi

Canard

Les poissons

Les plus jolis, ce sont les carpes Koï, à condition d’avoir de la place, il faut 1m3 d'eau par carpe. C’est plus simple avec les poissons rouges, pour le même volume d’eau, vous pourrez en installer 10 !

Un esturgeon, par contre, a besoin de 15m3 d’eau pour être à son aise, là, c’est pour les grands bassins …

Dans tous les cas, évitez de prélever des poissons de rivières ou de lacs qui peuvent être porteurs de virus, il serait dommage de contaminer les copains déjà en place !

Et l’entretien ?

N’oubliez pas les décors, posez quelques grosses pierres pour éviter de voir la bâche, vous pouvez aussi installer un petit jet d’eau. Dans tous les cas, le coup d’œil final, c’est dans le détail !

Rassurez-vous pour l’entretien, ce n’est pas une piscine et il est normal qu’on y trouve de la vase et des algues. Vous pouvez même ajouter des plantes flottantes.

Ne traitez pas à proximité de votre bassin, les poissons sont très sensibles et de temps en temps, il faudra faire le ménage dans les plantes en retirant les feuilles malades ou abimées.

Bon, et à part ça ? A part ça, il vous reste à poser un banc dans la pelouse juste à côté de votre point d’eau, pour avoir la bonne assise et, profitez de votre bassin, en toute tranquillité !

pdf

chronique de
mon jardin

Découvrez notre outil pour suivre votre jardin simplement

mon espace
  • Je réalise le calendrier de mon jardin

  • Je joue et je gagne des cadeaux

  • Et pleins d'autres nouveaux services à venir

La pause jardin vous propose ses inspirations

SOS plantes malades

Diagnostic insectes et maladies du jardin

Testez-vous

Quel jardinier êtes-vous?

Répondez à nos questions pour découvrir votre profil...