Les cultures de A à Z

Mon jardin

Agrumes et plantes méditerranéennes : Avant de se lancer

Les oranges

Les agrumes et les plantes méditerranéennes sont des végétaux originaires… du Sud ! Certes, cela tombe sous le sens, mais ce point est capital pour optimiser leur culture !

agrumesLes agrumes sont des petits arbres fruitiers. Vous les connaissez : oranges, citrons, clémentines, mandarines, pamplemoussier mais encore bergamote, kumquat, calamondin et main de Bouddha... On les cultive pour leurs fruits si particuliers et acidulés mais on les adore également pour le parfum de leur floraison, ces effluves gourmands et très fleuris qui embaument presque toute l’année.

Les plantes méditerranéennes, elles, englobent nombres d’espèces de toutes les catégories allant de l’arbre à la petite plante vivace. Oliviers, palmiers, cyprès, mimosas, lauriers roses, hibiscus, lavande, bananier, bougainvillée… Autant de noms de plantes aussi différentes les unes des autres mais que l’on associe au soleil du Sud ! Exotisme, chaleur, farniente… Ah les plantes de la méditerranée, rien qu’à leur nom, les vacances se rapprochent et deviennent presque palpables. Que du bonheur !

 

 

Dans le Sud de la France

agrumesEntendez par-là, bien en dessous de la Loire, les plantes méditerranéennes, agrumes comprises,  se cultivent directement en terre. Grâce à la météo clémente du Midi de la France, nos chers végétaux n’ont pas à subir de grosses gelées pour lesquelles ils n’ont vraiment aucune inclinaison. Cela dit, ils peuvent accepter des températures négatives, mais, de façon générale, passée la barre des -10°C, la plante est menacée de mort.

Bien sûr, même dans le Sud, plus le végétal est jeune, plus il est sensible aux températures froides. Alors même dans le Midi, sur les trois premières années d’installation, il faudra veiller aux températures négatives et protéger les jeunes plants en cas de froid exceptionnel. Les vieux sujets, comme les oliviers millénaires par exemple, eux, ne font plus de cas des températures même très froides, ils y résistent aisément. Sinon, les conditions météorologiques du Sud de la France sont exactement celles dont les agrumes et les plantes méditerranéennes ont besoin puisqu’elles sont dans leurs conditions quasi-originelles. Les agrumes viennent du Sud Est Asiatique, de l’Océanie et de la Malaisie et les plantes méditerranéennes, du pourtour méditerranéen comme leur nom l’indique.

Quelle que soit la plante que l’on veut cultiver, pour mettre toutes les chances de son côté et espérer un développent normal, le jeu consiste à se rapprocher le plus possible des conditions originelles de culture des plantes choisies. Et ça tombe bien, les agrumes et les plantes du Sud, dans le Sud… Y’a pas mieux pour les réussir !

 

 

Dans le nord de la France

agrumesEntendez par là, au-dessus de la Loire, les agrumes et les plantes méditerranéennes se cultivent… en pot ! Il sera difficile, voire impossible de maintenir, d’une année sur l’autre, ces végétaux en place directement en terre. Les conditions météorologiques du nord de l’hexagone sont beaucoup trop rigoureuses et pas assez tempérées pour ces amoureuses du soleil. Certes, ce ne sont pas les étés chauds et secs que l’on trouve aussi dans le  nord de la France le problème, mais bel et bien les températures excessivement négatives que l’on relève de-ci de-là, une fois passée la ligne fatidique de la Loire. Et les grands froids, les agrumes et les plantes méditerranéennes ne les supportent pas du tout. Si vous résidez dans ces régions aux hivers continentaux, autrement dit "froids", cultivez automatiquement les végétaux du Sud dans des contenants, et si possible sur roulettes.

Pendant la belle saison, d’avril à septembre, ils vous apporteront leur beauté graphique et leur parfum sur le balcon, sur la terrasse et même au jardin si vous avez la possibilité de déplacer aisément le pot. Mais, pour ce qui est de la saison hivernale, d’octobre à mars, là, il n’y a aucune tergiversation possible : les agrumes et les plantes méditerranéennes doivent être impérativement placés dans la véranda, ou dans une pièce lumineuse non chauffée et surtout hors gel ! Dans le Nord de la France, c’est le seul et unique moyen de conserver d’une année sur l’autre les agrumes et les plantes du Sud en pot… Les laisser dehors, sur le balcon, abrités des vents et des pluies, bien emmitouflés ? Vous prenez un gros risque mais vous pouvez bien sûr les considérer comme des plantes de décoration temporaire  à changer tous les ans car, si elles restent dehors, soyez certains qu’elles ne passeront pas l’hiver.

pdf

chronique de
mon jardin

Découvrez notre outil pour suivre votre jardin simplement

mon espace
  • Je réalise le calendrier de mon jardin

  • Je joue et je gagne des cadeaux

  • Et pleins d'autres nouveaux services à venir

La pause jardin vous propose ses inspirations

SOS plantes malades

Diagnostic insectes et maladies du jardin

Testez-vous

Quel jardinier êtes-vous?

Répondez à nos questions pour découvrir votre profil...