Les cultures de A à Z

Mon jardin

Agrumes et plantes méditerranéennes : Planter

Citrons

En fonction de votre lieu d’habitation, les plantes méditerranéennes et les agrumes seront installés soit directement en terre au sud de la Loire, soit en pot, au nord de la Loire !

 

Culture en terre

Toutes les plantes méditerranéennes adorent la chaleur. Dans votre jardin, réservez-leur une place exposée au sud et bien abritée des vents, éloignée des zones froides où le gel sévit plus facilement.

Ces végétaux aiment particulièrement les terrains bien drainés, voire caillouteux et secs, parfois arides. On les appelle souvent des plantes « chameaux » car elles sont peu demandeuses en eau. A contrario, les sols trop lourds qui gardent l’eau leurs sont souvent fatal car trop humides.

Comment bien planter en terre ?

Préférez une plantation au printemps jusqu’en été, de mars à août, pour ne prendre aucun risque sur les dernières gelées hivernales. Une fois l’emplacement déterminé, faites un trou de 5 fois le volume du conteneur de culture de la plante à installer. 

Dans le fond du trou, installez sur au moins 5 centimètres d’épaisseur un lit de graviers ou de billes d’argile. Cette couche va faciliter l’écoulement de l’eau et votre terrain sera ainsi toujours bien drainé. A la terre de jardin sortie du trou de plantation, mélangez de moitié du terreau plantation ou agrumes (pour les agrumes) et ajouter de l’engrais plantes méditerranéennes ou agrumes, en fonction. Environ à mi-hauteur, remplissez le trou de plantation du mélange terre-terreau.

agrumesSortez la plante choisie de son conteneur de culture et à l’aide d’une petite griffe manuelle ou mieux d’un sécateur, grattez les racines afin de les aérer. Cette action permet également d’éviter l’effet « chignon », ce phénomène par lequel les racines tournent autour de la motte de terre pour finir par s’étouffer entre elles. Placez la motte de la plante au centre du trou de plantation, veillez à ce que la surface de la motte arrive à hauteur de votre terrain, pas plus haut. Avec le reste du mélange terre-terreau, remplissez les espaces vides tout autour de la motte. Tassez puis apportez systématiquement un arrosoir d’eau même si le temps est à la pluie. Cette action est très importante car elle va faciliter l’installation des racines. Faites une cuvette pour retenir l’eau, ça vous permettra d'utiliser efficacement le trop plein de terre et ainsi de garder l'eau d'arrosage au niveau du tronc... Pas bête non ?

 

 

Culture en pot

agrumesHors de la région méditerranéenne, les plantes du même nom et les agrumes doivent être cultivés impérativement en pot sans réserve d’eau, ces végétaux devront être rentrés à l'abri en hiver. Pendant cette période hivernale, afin de conserver au mieux vos plantes, le jeu consiste à se rapprocher le plus possible de leurs conditions de culture originelles. Et au Sud de la Loire, l’endroit idéal serait une véranda non chauffée mais hors gel et très lumineuse.

Pendant la belle saison, vous pouvez placer vos pots à l’extérieur, néanmoins veillez à une place bien ensoleillée et abritée des vents et du gel. Les pots doivent être bien drainés pour éviter l'eau stagnante.

Comment bien les installer en pot ?

Pratiquez la transplantation de préférence au printemps, après les grosses gelées hivernales, ceci afin de laisser assez de temps à vos végétaux pour s’acclimater à leur nouvel environnement. Le nouveau contenant décoratif devra être seulement une seule taille plus grande que le conteneur de culture, pas plus. Ceci afin d’éviter un stress à la plante qui perdrait ses repères. Bien sûr, au fil des années, votre végétal va s’étoffer et il vous faudra prévoir un rempotage tous les 2 à 3 ans au printemps et toujours dans un contenant d’une seule taille plus grande !

agrumesLe nouveau contenant devra impérativement être percé afin de faciliter l’évacuation de l’eau. Dans le fond du pot, placez un cercle de feutre géotextile juste au-dessous de la perforation. Versez une couche d’au moins 3 centimètres de billes d’argile puis placez un nouveau cercle de feutre géotextile, ceci afin d’éviter l’écoulement du terreau dû à l’arrosage. Environ à mi-hauteur, remplissez le pot de terreau rempotage ou agrume (pour les agrumes).

Sortez la plante choisie de son conteneur de culture et à l’aide d’une petite griffe manuelle, grattez les racines afin de les aérer. Placez la motte de la plante au centre du pot, veillez à ce que la surface de la motte ne dépasse pas les bords du contenant, il est même préférable d’être un centimètre en-dessous. Remplissez les espaces vides autour de la motte avec du terreau rempotage. Placez la soucoupe sous le pot. Tassez le terreau puis apportez un arrosoir d’eau afin de faciliter l’installation des racines.

Veillez à ce qu’il n’y ait jamais d’eau stagnante dans la soucoupe, videz-la systématiquement au fur et à mesure des arrosages.

 

 

 

 

pdf

chronique de
mon jardin

Découvrez notre outil pour suivre votre jardin simplement

mon espace
  • Je réalise le calendrier de mon jardin

  • Je joue et je gagne des cadeaux

  • Et pleins d'autres nouveaux services à venir

La pause jardin vous propose ses inspirations

SOS plantes malades

Diagnostic insectes et maladies du jardin

Testez-vous

Quel jardinier êtes-vous?

Répondez à nos questions pour découvrir votre profil...