Les cultures de A à Z

Mon jardin

Agrumes et plantes méditerranéennes : Entretenir et soigner

Agrumes et plantes méditerranéennes

Certes, les plantes méditerranéennes et les agrumes sont des végétaux peu demandeurs en eau, mais… Mais, notez bien qu’aucune plante ne peut vivre sans eau et que toutes n’ont pas tout à fait les mêmes besoins. Bien sûr, la terre ou le terreau devront être bien drainés et sans eau stagnante mais il vous faudra tout de même être attentif aux besoins de chacun d’entre eux.

 

Les plantes méditerranéennes 

Pour les végétaux cultivés en pleine terre, apportez de l’eau surtout les premières années d’implantation car c’est à cette période que vos plantes vont développer leur système racinaire. C’est ce dernier qui va leur permettre, les années suivantes, d’aller puiser en profondeur l’eau dont vos plantes ont besoin. Pour éviter toute stagnation d’eau même en surface, procédez à un paillage par le biais de graviers ou de pouzzolane de petite granulométrie que vous utiliserez en surface et en mélange pour aérer le sol et assurer un bon drainage. Cette méthode de paillage permet également de limiter la concurrence des mauvaises herbes au pied de votre plante, ce qui garantira le bon développement et la robustesse de votre culture. Et en plus, c'est joli ! Que demander de plus ?

 

agrumesPour les végétaux cultivés en pot, là, pas d’hésitation, il faudra suivre l’arrosage. Les plantes en pot, qu’elles soient méditerranéennes ou pas, ont besoin du jardinier pour apporter l’eau car leurs systèmes racinaires étant contenus dans le pot, elles n’ont pas les moyens de se débrouiller toutes seules ! Au boulot !

 

Les plantes méditerranéennes sont comme toutes les autres, elles ont des besoins nutritifs. En pleine terre ou en pot, à force d’arrosage ou de pluie, les oligoéléments contenus dans le substrat s’amenuisent avec le temps. Pensez à leur donner une nourriture adaptée, un engrais plantes méditerranéennes fera l'affaire et apportera tous les nutriments nécessaires. Ces apports d'engrais se pratiquent de mars à juin, et sans excès bien sûr.

 

Les agrumes 

Les agrumes ont une racine pivotante profonde mais aussi des racines superficielles en surface. Ils sont donc à leur aise en pleine terre et du coup, demandent une quantité d’eau assez importante. Le suivi d’arrosage sera donc le point important pour une bonne croissance et fructification. Faites une cuvette autour du tronc pour faciliter l’écoulement de l’eau vers les racines et éviter le ruissellement.

Pour assurer la mise à fruits de vos végétaux, pensez à apporter un engrais spécial agrumes de mars à septembre.

Dès la première année d’installation, effectuez une taille de formation qui va permettre d’équilibré le sujet, coupez les jeunes pousses de plus de 30 centimètres de long. La taille de fructification est effectuée à la fin de l'hiver lorsque les gelées ne sont plus à craindre. Il suffit de supprimer le bois mort, de couper les rameaux qui se croisent et de retirer les rameaux trop chétifs.

Pour la culture en pot, les données sont un peu différentes.

Lorsque le végétal est installé sur la terrasse, à la belle saison, suivez l’arrosage scrupuleusement, tous les 2 à 3 jours afin de ne pas laisser sécher le substrat. Et si vous partez en vacances... On ne sait jamais, utilisez un arrosage automatique ! Arrosez de manière régulière dès que le terreau est sec, mais sans excès, jamais d’eau stagnante. Placez le pot à proximité d'un mur sombre, car ce dernier va absorber la chaleur la journée et la restituer la nuit.

Lorsque vous devez rentrer votre agrume en intérieur, à la saison froide, adaptez le rythme des arrosages en fonction du lieu de vie de votre plante. En véranda, en orangerie, ou dans une pièce claire hors gel (5°C minimum), arrosez une à deux fois par mois en laissant sécher le substrat entre deux apports d’eau. Vaporisez le feuillage si la température dépasse les 12°C, éloignez le plus possible votre agrume de la source de chaleur (radiateur, cheminée). Et bien sûr, évitez d’exposer vos agrumes aux courants d’air froid.

 

Le rempotage aura lieu tous les 3 ans au printemps. Pour les sujets les plus âgés et difficilement transportables, pratiquez un surfaçage avec un terreau rempotage ou agrumes. Le surfaçage, c'est facile, vous ajoutez un terreau en surface du pot... Et le tour est joué !

Même si en intérieur, la fructification est beaucoup plus difficile qu’en extérieur, les agrumes donnent de novembre à mai sauf le citronnier qui, lui, peut produire des citrons toute l’année. Apportez un engrais agrumes tous les 2 mois.

La taille est également importante et se pratique tous les 2 ans, au mois de mars.

Mais soyez prudent, envisagez plutôt une taille légère qui aidera votre végétal à reprendre de la vigueur. Légère ? Coupez systématiquement le bois mort ou cassé et aérez le cœur de la plante pour permettre une meilleure aération du feuillage… et arrêtez-vous là !

 

pdf

chronique de
mon jardin

Découvrez notre outil pour suivre votre jardin simplement

mon espace
  • Je réalise le calendrier de mon jardin

  • Je joue et je gagne des cadeaux

  • Et pleins d'autres nouveaux services à venir

La pause jardin vous propose ses inspirations

SOS plantes malades

Diagnostic insectes et maladies du jardin

Testez-vous

Quel jardinier êtes-vous?

Répondez à nos questions pour découvrir votre profil...