Une bonne terre, sinon rien !

Idéalement, votre terre se composera d’argile (sableuse) car un sol calcaire est lourd et compact et reste humide longtemps. Le sable retient à peine les éléments nutritifs et se dessèche rapidement. Donc, si votre sol est calcaire ou sableux, améliorez-le en ajoutant une portion royale d’amendement : mélangez environ 20 litres par m² sur une profondeur de 20 cm. Répandez ensuite 100 grammes par m² d’engrais organique pour potager et ratissez pour faciliter la pénétration. Vos légumes connaîtront un départ en trombe !