Dossiers

Actualités

Sécheresse : les bons réflexes pour votre jardin !

Sécheresse : les bons réflexes pour votre jardin !

Quoi que vous fassiez, ou que vous habitiez en France, il est probable que vous ayez eu à vivre (ou que vous vivrez) une période de sécheresse estivale. Avec la raréfaction de l’eau et les interdictions d’arrosage imposées dans les régions et départements touchés, votre jardin meurt à petit feu sous vos yeux.

Si il n’y a pas de solution miracle contre les brûlures du soleil et le manque d’eau, il est par contre possible de « limiter la casse » au maximum en respectant certaines règles et en anticipant les périodes de sécheresse.

Choisissez les bons végétaux et le bon endroit

Le bon végétal, c’est celui qui est adapté au climat de votre région. Une plante qui a besoin de fraîcheur et de beaucoup d’arrosage est une plante morte au prochain été, si vous habitez par exemple dans la moitié Sud de la France.

Vous habitez une région sujette aux grosses chaleurs et à faible pluviométrie, préférez les plantes qui nécessitent peu d’eau d’arrosage.

Le bon endroit dans votre jardin : Comme vous le savez, certaines plantes préfèrent le soleil, d’autres l’ombre ou encore la mi-ombre. Si vous vous trompez dans votre implantation la nature ne vous le pardonnera pas et vous le fera savoir assez vite.

Anticipez la sécheresse par le paillage

Eh oui, nous en parlons aussi dans l’article consacré au départ en vacances. Le paillage est un bon moyen naturel pour protéger votre sol et vos plantes.

Au printemps, lorsque le sol s’est réchauffé paillez abondamment les pieds de vos cultures et de vos plantes de jardin. Vérifiez régulièrement l’état de celui-ci et n’hésitez pas à en remettre car le temps l’affaisse et le disperse si il est composé de paille.

Le paillage est une excellente barrière de protection naturelle qui retiendra au sol l’humidité contenue dans la terre évitant ainsi son évaporation excessive lors de périodes de grande chaleur.

Nous vous conseillons vivement notre gamme de paillage Aqua control de la marque Fertiligène Naturen.

Tondez haut votre gazon

Si l’idée d’avoir un effet terre brûlée dans votre pelouse vous fait frémir, évitez de tondre raz la pelouse. Plus l’herbe est haute et plus elle retiendra l’humidité (rosée et humidité naturelle du sol) créant un microclimat propice à sa survie estivale, donc à sa verdoyance.

Récupérez l’eau de pluie

Vous trouverez facilement en jardinerie des récupérateurs d’eau de pluie. Il en existe de plusieurs formes et volumes. Le moyen le plus efficace pour les remplir est d’en disposer au niveau des conduites d’évacuation des eaux de pluie de vos gouttières de toits.

Il est évidemment conseillé de les installer dans votre jardin à la fin de l’hiver afin de les remplir rapidement grâce aux précipitations abondantes et de saison.

Lorsqu’un un état de sécheresse est déclaré dans votre département, vous subissez alors des restrictions d’arrosage de vos jardins avec l’eau pompée depuis les nappes phréatiques, donc celle sortant de votre robinet. La restriction peut aboutir parfois à l’interdiction d’arrosage en cas de sécheresse sévère.

Sans autre réserve de survie, vous condamnez votre jardin à mourir brûlé, à moins que vous ne décidiez d’arroser « hors la loi », mais, si vous me lisez c’est que vous ne faites pas partie de ce monde-là n’est-ce pas ?

Arrosez utile

En cas de sécheresse, vous devez absolument limiter les arrosages intempestifs. Le meilleur moment pour le faire étant à la tombée de la nuit, une fois le soleil couché. Si la terre forme une croûte dure, cassez-là et creusez des cuvettes autour des plantes. Elles créeront de mini-entonnoirs qui contiendront l’eau versée.

Arrosez également au pied des plantes sans brumiser sur les feuilles, pour que l’eau ne s’évapore pas lorsqu’elle est versée. Cliquez ici pour plus d’informations sur les restrictions d’arrêtés d’eau de votre région.

Protégez du soleil

Jardinières et plantes en pots (petites et grandes) se réfugient à l’ombre de l’arbre le plus protecteur ou de la terrasse la plus propice au moindre gros coup de chaleur.

Installez des soucoupes sous les pots (ce n’est pas « joli joli », mais c’est une question de survie et tous les moyens sont bons pour y arriver). Les coupelles récupéreront l’eau de ruissellement qui n’aura pas été fixée par la terre du pot lors de votre arrosage ou lors d’une pluie inattendue et providentielle.

Pour votre potager

Vous aimez la pomme de terre ? Elle vous le rendra en retour ! Ce tubercule comestible ne requiert presque aucun arrosage. Les légumes à bulbe (oignon, ail, échalote…) résistent aussi très bien au manque d’eau.

Quant aux plantes aromatiques, romarin, thym et sauge elle sont les championnes du bronzage en été, ce n’est pas pour rien qu’elles donnent à vos plats un petit goût de midi (le chant des cigales n’est pas loin).

Pendant votre absence : pensez voisin !

Si la sécheresse se déclare durant votre absence prolongée et sans intervention rapide, il n’y a rien à faire et votre jardin ira bientôt rejoindre ses pairs dans l’Eden paradisiaque.

Pensez voisin : appelez votre voisin et demandez lui d’arroser le soir venu les plantes demandées. Il devra probablement enjamber un mur ou sauter par dessus une clôture, mais votre jardin le vaut bien non ?

Vous n’avez pas de voisin, ou vous êtes en froid avec ce dernier (amusant en cas de grosse chaleur vous ne trouvez pas ?) : annulez vos vacances et revenez immédiatement ! Je rigole… quoi que.

Il existe des systèmes d’arrosage individuel que l’on installe au pied des végétaux (vous savez : la fameuse bouteille plastique, placée « nez dans la terre » et qui diffuse l’eau au compte-goutte). Vous pouvez aussi privilégier les modèles prêts à l’emploi vendus en jardinerie.

Les circuits d’arrosage goutte à goutte branchés sur le réseau d’eau de ville sont à proscrire en cette période en raison de l’interdiction préfectorale probable d’irrigation des jardins avec l’eau de ville.

pdf

chronique de
mon jardin

Découvrez notre outil pour suivre votre jardin simplement

mon espace
  • Je réalise le calendrier de mon jardin

  • Je joue et je gagne des cadeaux

  • Et pleins d'autres nouveaux services à venir

La pause jardin vous propose ses inspirations

SOS plantes malades

Diagnostic insectes et maladies du jardin

Testez-vous

Quel jardinier êtes-vous?

Répondez à nos questions pour découvrir votre profil...