Dossiers

Actualités

Protégez votre jardin avant l'arrivée de l'hiver !

Protégez votre jardin avant l'arrivée de l'hiver !

La saison d’hiver débute selon le calendrier romain aux alentours du 20 décembre de chaque année, mais le froid, lui, prend déjà ses marques.

Si vous aimez votre jardin et souhaitez le voir renaître en forme au printemps vous devez absolument anticiper les premières vagues de froid en protégeant les plantes qui l’occupent jusqu’au retour des beaux jours.

Voici les réflexes de base que vous devez impérativement avoir:

Le voile d'hivernage

Et l'homme inventa le voile d'hivernage

Au même titre que nous nous couvrons avec des épaisseurs pour avoir plus chaud en hiver, nous pouvons appliquer ce même principe aux plantes du jardin en utilisant du voile d’hivernage.

Fait de tissu léger et non tissé il protège efficacement du froid tout en laissant filtrer la lumière, l’air et à l’eau, évitant ainsi la déshydratation et l’étouffement des plantes protégées.

Le voile d’hivernage se trouve dans toutes les jardineries et en grande Surfaces de bricolage.

Il existe une alternative au voile d’hivernage : le système D avec la bâche plastique transparente. Elle possède les mêmes propriétés calorifiques que le voile d’hivernage, mais elle est totalement imperméable à l’air et à la pluie. Vous devez donc trouer votre bâche avant la pose sur votre plante afin qu’elle puisse continuer à respirer et à s’hydrater naturellement.

En fonction de la nature de la plante à protéger (de sa taille et de sa forme) vous entourerez la plante du voile - 2 tours suffisent pour la protéger - (arbustes par exemples ou plantes hautes) ou le poserez délicatement à plat (potager : salades, cresson etc…).

Le voile doit être retiré dès que le temps se radoucit.

Le tunnel 

Le bout du tunnel n'est plus très loin

Le bout du tunnel

Plus cher (si acheté) mais aussi plus spécifique, le tunnel composé de plusieurs arceaux et recouvert d’une bâche plastique protège idéalement votre potager. Il est idéal pour vos cultures d’automne (mâche, radis, chicorées, laitues…)

Système D : vous pouvez confectionner des arceaux naturels à l’aide de branches souples et de voile d’hivernage. Puisque vous allez créer un micro-climat favorable sous cette mini-serre : restez vigilants et supprimez les mauvaises herbes qui pourraient se développer. Pensez à aérer votre abri lorsqu’il fait beau pour éviter de faire cuire vos plantes.

Pot de terre contre l’hiver

Et pour les semis ? Là aussi le système D est bien efficace : prenez un pot de terre vide et retournez le. L’orifice servant au drainage sera suffisant pour l’aération et l’hydratation. Dès l’apparition des premières feuilles, vous devrez impérativement retirer le pot.

Une cloche sinon rien

Une cloche

Pour les plantes à feuillage persistant ou qui fleurissent l’hiver, préférez une cloche transparente comportant un trou d’aération.

Système D : conservez tous les contenants en plastique transparent comme les bouteilles d’eau. Ils se transformeront en cloches parfaites (même si moins esthétiques que les vraies cloches prévues à cet effet).

Le buttage

Buttez vos plantes, avant que l'hiver ne les b …

Buttez vos plantes

Le buttage, comme son nom l’indique ,consiste à relever la terre en forme de butte au pied des plantes pour protéger leurs racines du froid hivernal. Cette technique est pratiquée surtout pour les rosiers, certaines plantes vivaces fragiles et les légumes à tiges ou à bulbes (asperges, artichauts, poireaux, cardons, etc.).

Vous pouvez également compléter cette technique avec un paillage aéré et épais qui maintiendra au chaud et à l’abri des intempéries les pieds et racines de vos plantes chéries.

Utilisez un paillage

Après chaque pluie pensez à décompacter le paillage afin qu’il n’étouffe pas les plantes.

Dedans ou dehors ?

Toutes les plantes ne peuvent passer l’hiver dehors, même protégées par un voile d’hivernage.

Voici une petite liste des plantes qui peuvent dormir dehors

  • Abélia, camélia, oranger du Mexique, eucalyptus, agapanthe, arbousier, ciste, résistent à des températures de gels pouvant atteindre -10° et peuvent passer l’hiver à l’extérieur.

Mais les plantes non rustiques comme

  • Aéoniums, agrumes, oliviers, bougainvillées, lantanas, plumbagos, verveines citronnelles, … qui sont des plantes méditerranéennes ou tropicales, ne résistent pas à des températures inférieures à 0 °C. Il faut donc les rentrer avant les premières gelées.

De même, les plantes cultivées en pot sont plus sensibles au froid, donc au gel, car les racines sont « hors sol » et la terre contenue dans le pot est alors plus froide qu’en pleine terre.

Il faudra donc les hiverner (les mettre hors gel) et les placer dans des locaux lumineux et assez frais (entre 0 à 10 °C si possible, 16°C maximum) : serre, véranda, garage, cave, cellier ou tout autre endroit aéré et hors gel.

Si vos plantes en pot sont trop volumineuses ou trop lourdes pour être mises à l’abri, entourez les de plusieurs couches de voile d’hivernage et isolez-les si possible du contact direct du sol en plaçant sous le pot un isolant comme une planche en bois, ou une plaque de polystyrène dense.

pdf

chronique de
mon jardin

Découvrez notre outil pour suivre votre jardin simplement

mon espace
  • Je réalise le calendrier de mon jardin

  • Je joue et je gagne des cadeaux

  • Et pleins d'autres nouveaux services à venir

La pause jardin vous propose ses inspirations

SOS plantes malades

Diagnostic insectes et maladies du jardin

Testez-vous

Quel jardinier êtes-vous?

Répondez à nos questions pour découvrir votre profil...